Le marché de la santé assiste à une véritable transformation de ses usages liée aux progrès du numérique. Dans ce contexte, plusieurs questions se posent : Quel usage les Français font-ils d’internet en matière d’accès au soin ? Quelle expérience ont-ils de l’e-santé ? Sont-ils prêts pour la téléconsultation ? Qu’en attendent-ils ?

L’enquête réalisée par BVA fait le point sur les pratiques et les attentes des français à ce sujet.

 

1 Français sur 2 a déjà expérimenté des services en ligne d’accès au soin

La moitié des Français (51%) a déjà eu recours à un service en ligne permettant d’accéder à une consultation, des soins ou un traitement.

Ainsi, parmi les services les plus utilisés, 32% ont déjà pris un rendez-vous médical par internet pour consulter un médecin et 24% ont déjà acheté en ligne un médicament sans ordonnance. Avoir recours à un professionnel de santé en ligne est moins répandu (13%) avec 11% des personnes interrogées ayant déjà posé une question à un professionnel de santé sur internet et 3% ayant déjà expérimenté la téléconsultation avec un médecin en ligne. Enfin, 16% des Français ont déjà posé des questions à d’autres internautes via un forum en ligne sur un sujet de santé.

Internet est un canal choisi pour différentes raisons selon le type de service de santé utilisé. Si le prix est un facteur déterminant dans le choix de recourir à internet pour acheter des médicaments (64%), il l’est beaucoup moins lorsqu’il s’agit de questionner ou consulter un médecin en ligne (30%). Dans ce cas, le gain de temps (67%) et la praticité (51%) prévalent avant tout et la discrétion est également un critère important pour 28% des répondants.

 

Une part non négligeable de la population pourrait se laisser tenter par la téléconsultation

Les Français ne semblent pas fermés à avoir une consultation avec un médecin sur internet puisque 42% sont actuellement prêts à le faire même si seulement 7% affirment être tout à fait prêts à passer à l’acte.

Le renouvellement d’une ordonnance (61%) ou la possibilité d’obtenir un conseil (59%) sont les deux principaux motifs de consultation d’un médecin en ligne pour les Français aujourd’hui. Près d’1 personne sur 2 serait prête à y avoir recours pour soigner un problème de santé a priori simple (47%) ou pour obtenir l’avis médical d’un deuxième médecin (45%).

 

Retrouver les résultats de l’étude sur le site de Zava