À QUOI ÇA SERT ?


L’étude de lectorat permet de valider que le document étudié remplit les critères recherchés en termes d’information, d’attribution, d’impact, d’utilité et de pertinence.

L’étude est basée sur une mesure objective, à la fois de l’audience et de l’impact du support de communication, c’est-à-dire la manière dont les habitants d’une collectivité / les clients ou prospects d’une entreprise / les partenaires / les collaborateurs lisent les documents de communication qui leur sont destinés : mesurer le taux de lecture, étudier la manière dont le document est lu (totalement, partiellement), son intérêt perçu et son impact pour disposer de recommandations précises permettant de réorienter ou d’adapter le document pour que celui-ci corresponde au mieux aux attentes de ses lecteurs et de ses émetteurs.

LA RÉPONSE BVA


  • Une expertise forte dans les études d’évaluation de dispositifs de communication, pour des acteurs privés ou publics/institutionnels.
  • Une base de données incluant des benchmarks solides sur les grands indicateurs, par cibles et par supports (magazines, courriers, plaquettes, newsletter, etc.)
  • Une approche différenciée selon la problématique : holistique pour un diagnostic complet du support ou ciblée sur un point spécifique identifié (rubriquage, diffusion, positionnement..).
  • Une analyse qui prend en compte la place du support dans son univers d’appartenance et l’ensemble des informations reçues et qui peut viser à la fois à fidéliser les lecteurs et convaincre les non-lecteurs.
  • Une évaluation qui peut avoir lieu avant, pendant et après le déploiement / la refonte des documents de communication à évaluer (pré ou post-tests).
  • Des études pensées pour être opérationnelles en permettant l’amélioration concrète des documents, tant sur la forme que sur le fond.

LE CONSEIL DE L'EXPERT


  • Se donner les moyens d’investiguer toutes les dimensions du document de communication à tester : sa diffusion (canal, fréquence, régularité…), son image, la structure de la publication, sa mise en page, la qualité des articles, le contenu et son pouvoir informatif ou encore le ton employé.
  • Réaliser la mesure dans un délai optimal par rapport à la diffusion du support.
  • S’interroger sur les objectifs de l’étude (mesure via une étude quantitative ? compréhension via une étude qualitative ?) et sur les cibles (lecteurs réguliers, occasionnels, non lecteurs)

CONTACT