Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé le jeudi 1er octobre le lancement du nouveau recensement agricole.  

Le Ministère a chargé BVA d’interroger 200.000 chefs d’exploitation agricole lors d’une campagne qui aura lieu d’octobre 2020 à avril 2021. Ce recensement, mené par le ministère de l’agriculture tous les 10 ans, dénombre toutes les exploitations agricoles en France métropolitaine et en Outre-mer (450.000).

A quoi sert le recensement ?


L’objectif de ce recensement organisé tous les 10 ans est de collecter un grand nombre de données descriptives afin de disposer d’une photographie précise de l’agriculture en France et d’aider les prises de décisions pour l’avenir en matière de politiques publiques. Il sert également à observer la situation des différentes filières agricoles françaises et leur évolution.

 

Lors de cette campagne de recensement, différentes informations seront demandées aux exploitants comme les surfaces produites par production végétale, la taille des différents cheptels élevés, les productions sous label, les activités de diversification, le mode de commercialisation de leurs produits, etc…

Une nouveauté pour cette année


Pour la 1ère fois, le recensement se fera conjointement par internet et via des enquêteurs afin de collecter toutes les données nécessaires.

Pour conduire ce dispositif hors normes, différentes expertises de BVA ont été mobilisées : développement d’un site et d’un système d’information (SI) dédié pour l’autonomisation du processus, expertise CAWI (Computer-Assisted Web Interviewing), logistique pour les appels CATI (Computer Assisted Telephone Interview) et l’assistance, expertise de BVA sur le secteur agricole et la BVA Nudge Unit qui a nudgé l’ensemble des supports utilisés pour favoriser le meilleur taux de réponse online.