La société d’études et de conseil BVA Group prend une participation minoritaire de 30% dans l’agence de communication indépendante, Babel, dirigée par Laurent Habib.

Avec le soutien de ce nouveau partenaire, Babel finance son projet de croissance et conforte son projet stratégique. « Babel souhaite être le grand acteur indépendant sur le marché français avec une excellence stratégique, créative et opérationnelle et un objectif de marge de 40 millions d’euros à horizon de 4 ans. », déclare Laurent Habib, Président de Babel.

Pour BVA-Group, cette prise de participation marque une étape essentielle. « En apportant un savoir-faire unique autour de la marque comme levier de transformation, l’alliance de Babel à BVA inspirera des réponses intégrées innovantes aux enjeux clé des entreprises », indique Gérard Lopez, Président de BVA Group.

L’agence Babel veut conforter sa nouvelle organisation basée sur une hybridation totale unique sur le marché et consolider ses 5 clusters, spécialistes des grands enjeux client pour créer 5 lieux référents sur le marché. Ce renforcement passe par de nombreux recrutements, et par le rachat de sociétés en capacité de renforcer les savoir-faire des clusters et de mettre au meilleur niveau chacune des expertises. Le projet d’acquisition défini vise à acquérir plus de 10 millions d’euros de marge brute, dans des domaines aussi divers que la création, le management de la réputation, le design retail, l’expérience shopper, la data et la performance opérationnelle.

Le Groupe BVA lui, s’affirme comme un groupe original par sa volonté de combiner data sciences et sciences humaines pour rendre les données vivantes, et inspirantes pour la stratégie et les choix opérationnels. Cette approche originale a déjà rencontré l’adhésion de ses clients de par son efficacité en termes de résultats sur le développement de leurs business, et les annonceurs lui reconnaissent une avance incontestée dans la compréhension des comportements humains, au-delà des intentions déclarées ou des opinions classiquement mesurées par les instituts, pour aller plus loin dans son approche et l’accompagnement de ses clients, BVA a mené une double démarche d’acquisitions, avec une internationalisation très forte, notamment en Europe et une diversification vers de nouveaux métiers dont la communication constitue une pierre essentielle.

BVA et Babel ont l’ambition de renforcer leurs positions respectives sur leur marché


En rapprochant BVA et Babel, les 2 acteurs ont l’ambition de renforcer leurs positions respectives sur leur marché, de conforter la qualité de leurs offres mais aussi de créer des propositions communes à travers une hybridation de leurs approches et des offres nouvelles au service d’une performance accrue de leurs clients.

D’un point de vue stratégique, le partenariat avec BVA ouvre une voie radicalement nouvelle et différenciante. Il préfigure sur le marché un nouveau groupe à la proposition de valeur unique, radicalement différente de celle offerte par les conseils en technologie.

Aujourd’hui ces derniers fragilisent les marques. Uniquement guidés par l’algorithme, la data, le tout technologique, ils apportent systématiquement aux entreprises des solutions convergentes, uniformes, sans compréhension du rôle fondamental de l’émotion, du symbolique, de l’intelligence sensible, indispensables pour construire des marques fortes.

« Nos perspectives industrielles sont très importantes. Les premières semaines de travail révèlent des synergies et une originalité des propositions réellement fructueuses. Nous allons apporter rapidement un éclairage nouveau aux stratégies d’entreprise. Ce qui est extraordinaire, c’est la tresse qui existe entre les activités de compréhension et d’études du consommateur et la façon dont la communication peut venir interagir avec le consommateur ou le salarié pour lui faire co-créer les futures propositions de valeur des marques. », déclare Laurent Habib.