Pour avoir une « autre » idée du numérique

À l’instar de certains protagonistes du tout numérico/digital, les propos d’Eric Sadin sont quelque peu excessifs dans ce dernier livre sur la siliconisation du monde, qui est un peu moins bien que le précédent, « La vie algorithmique ».

Ce livre est en quelque sorte une suite pour surfer sur la vague du précédent. L’idée la plus intéressante dans cet ouvrage selon nous est l’idée que les sociétés occidentales, avec chacune des cultures qui leur sont propres, cherchent toutes à reproduire la Silicon Valley, son modèle économique et ses start-ups sans que les situations ne soient forcément comparables. De plus, au-delà des atouts ou des excès de cette région bien particulière du monde, personne n’arrive à inventer un modèle de développement économique et technologique différent qui serait propre à d’autres cultures locales. En tout cas, ce n’est pas le discours dominant.

Cette réplication parfois inadaptée, sans penser de manière alternative donc « subie », est le principal sujet d’interrogation du livre, et à raison : n’existe-t-il pas d’autres modèles que la start-up « à la californienne » pour devenir une licorne des nouvelles technologies ?

La Siliconisation du Monde
Eric Sadin
L’Échappée 2016