L'essentiel en 3 points

Un gain de simplification

Des soutiens de la réforme qui estiment qu'elle permettra de simplifier le système actuel et de lutter contre la fraude

Une perte de flexibilité

Le sentiment d'une réforme imposée alors même que les Français ont aujourd'hui le choix d'être mensualisés

Un report de responsabilité de la collecte

Un effort pour les entreprises, désormais responsables de la collecte de l'impôt

Alors que s’achève la période de déclaration des revenus, accompagnée cette année d’une large campagne d’information sur le dispositif de prélèvement à la source qui sera mis en place en 2019, la question de la perception de cette mesure par les Français se pose fortement.

En octobre 2017, BVA publiait une première analyse construite à partir des discussions de la communauté citoyenne POP by BVA sur ce sujet. Il y a 8 mois, les avis étaient assez partagés entre le sentiment que cette réforme simplifierait le système fiscal actuel et de nombreuses craintes, notamment sur la confidentialité des données qui seraient amenées à circuler.

Huit mois plus tard, les membres de notre communauté ont eux-mêmes ouvert une discussion sur le sujet, preuve que celui-ci les interpelle. L’occasion pour l’équipe de POP by BVA de les sonder une nouvelle fois, pour comprendre comment les mécanismes d’adhésion ou de rejet de la mesure ont évolué.. – suite de la note en téléchargement ci-dessous :