Si en apparence Amazon Explore est presque identique à la plateforme d’expériences en ligne développée par AirBnB, le modèle économique semble, lui, bien différent. 

L’objectif n’est évidemment pas le tourisme, mais bien la vente de produits. Les visites proposées à travers les sites historiques sont systématiquement couplées à une section de vente au détail dans laquelle les « guides touristiques virtuels » proposent leurs propres produits.  

La vente devient la suite logique de l’expérience 

Amazon permet aux clients de se plonger dans une expérience intime et englobante avant de passer à l’achat et réussit dès lors le tour de force de vendre à la fois l’expérience et le produit. Lors d’un cours de cuisine, par exemple, un chef d’Amazon Explore peut vous apprendre à faire une recette typique dans un cadre magnifique et, en même temps, vous présenter des couteaux, planches à découper, épices, etc., utilisés pour que vous puissiez les acheter. 

Amazon, une destination au-delà du e-commerce 

Amazon prélève une commission importante sur les visites virtuelles, mais aucun pourcentage sur les ventes de produits qui ne peuvent excéder 800 dollars pour un guide par visite. Un moyen pour la plateforme de devenir une « destination » qui va au-delà du commerce électronique, et donc de retenir ses clients et d’augmenter leur temps de présence… sans, bien sûr, abandonner complètement la vente en ligne. 


Retrouvez des innovations de l’expérience client dans le retail, mais aussi dans de nombreux autres secteurs et dans le monde entier dans notre espace dédié aux innovations de l’expérience client.
Et pour n’en manquer aucune et recevoir les dernières innovations en avant-première, prenez quelques secondes pour vous abonner à la newsletter Tendances CX.