Tous les jeudis à 15h15 depuis octobre 2020, BVA et Uptowns dénichent et partagent dans votre boite mail les dernières innovations en matière d’expérience client.Abonnez-vous à la newsletter Tendances CX pour n’en manquer aucune ! 


spotify

En fin d’année 2020, Spotify s’est vu attribuer un brevet qui lui permettra d’évaluer les traits de personnalité de ses clients en fonction de leur utilisation de la plateforme. 

Les critères de l’attribution des « traits de personnalité ». 

Les variables comportementales telles que l’humeur d’un client, son genre de musique préféré ou son âge peuvent toutes « correspondre à différents traits de personnalité d’un utilisateur », lit-on dans le brevet.  

« Ainsi, il est possible d’identifier un trait de personnalité d’un utilisateur en fonction du contenu (la musique) que l’utilisateur consomme et du contexte (lieu, heure) dans lequel il consomme le contenu. »  

Ces traits de personnalité dessinés par Spotify pour ses clients reposent sur les fameux Big Five, classiques en psychologie :  

1 – Ouverture (appréciation de l’art, de l’émotion, de l’aventure, des idées nouvelles, curiosité et imagination) ; 
2 – Conscience morale (autodiscipline, respect des obligations, organisation) ; 
3 – Extraversion (énergie, émotions positives, tendance à chercher la stimulation et la compagnie des autres) ; 
4 – Gentillesse ; 
5 – Névrosisme (tendance à éprouver facilement des émotions désagréables comme la colère, l’inquiétude ou la dépression, vulnérabilité). 

La personnalisation publicitaire, toujours plus précise 

Spotify suggère que, armé de ces connaissances, il pourrait ensuite promouvoir du contenu – vraisemblablement du contenu publicitaire audio, mais aussi peut-être du contenu musical et podcast – auprès des utilisateurs en fonction des traits de personnalité détectés.  

Les extravertis, par exemple, peuvent s’attendre à davantage de suggestions de listes de lecture sur le thème des fêtes, tandis que les introvertis recevront des publicités avec des voix calmes et rassurantes.  

Le brevet explique : « Par exemple, le ton de la voix peut être plus optimiste, aigu et/ou excitant pour les utilisateurs qui ont reçu le trait de personnalité de l’extraversion. Le ton de la voix peut être calme et/ou doux pour les utilisateurs qui ont reçu le trait de personnalité de l’introversion. Cette modulation de tonalité aide à humaniser l’interface de fourniture de médias selon la personnalité de l’utilisateur, qui voit son expérience enrichie ». 

 

Dans l’attente d’une mise en application possible de ce brevet, qui promet l’ultra personnalisation de l’expérience client dans le domaine musical, découvrez le cas le Huyndai et son idée de la personnalisation du véhicule de demain. 


Retrouvez des innovations de l’expérience client dans le digital, mais aussi dans de nombreux autres secteurs et dans le monde entier dans notre espace dédié aux innovations de l’expérience client.
Et pour n’en manquer aucune et recevoir les dernières innovations en avant-première, prenez quelques secondes pour vous abonner à la newsletter Tendances CX.