Pour 9 Français sur 10, Bruno Le Roux a eu raison de démissionner

  • Pour la très grande majorité des Français, Bruno Le Roux a eu raison de démissionner. Pourtant prise le jour-même de l’ouverture d’une enquête, dans un contexte d’état d’urgence et de menace terroriste élevée, cette démission du ministre de l’Intérieur est tout à fait validée par les Français. Ce sentiment est partagé quelle que soit leur positon politique : 92% des sympathisants de la gauche jugent que Bruno Le Roux a eu raison de démissionner, tout comme 88% des sympathisants de la droite et 87% des sympathisants du Front National.

3 français sur 4 jugent que François Fillon a eu tort de maintenir sa candidature le 1er mars (75%)

  • En écho à la démission express de Bruno Le Roux, les Français restent très critiques à l’égard du maintien de la candidature de François Fillon. 75% des Français jugent qu’il a eu tort de maintenir sa candidature après avoir annoncé le 1er mars sa convocation par les juges en vue de sa mise en examen contre uniquement 24% qui considèrent qu’il a eu raison (1% ne se sont pas prononcés). L’opinion selon laquelle François Fillon a eu tort de maintenir sa candidature est partagée dans la quasi-totalité de l’électorat mais l’ex-Premier ministre reste néanmoins soutenu par les sympathisants Les Républicains : 56% jugent qu’il a eu raison de poursuivre sa campagne.