Une étude réalisée pour l’Union Sociale pour l’Habitat et dévoilée en exclusivité sur RTL


Les Français sont peu informés de la stratégie présentée par le Gouvernement en matière de politique de logement : spontanément, 7 sondés sur 10 sont incapables de citer une des mesures annoncées (69%). Parmi ceux ayant entendu parler de mesures portant sur la politique de logement, c’est sans conteste la baisse des APL qui est la plus connue (13% des citations spontanées).

La prise en charge par les bailleurs sociaux de la baisse des APL pour les locataires en HLM est une mesure perçue négativement par une majorité de Français. Ceux-ci jugent en effet qu’elle aura des impacts négatifs en termes de rénovation (50% effet négatif) ou de construction (48%) de logements sociaux, de rénovation de certains quartiers en difficulté (48%) voire même plus largement en matière d’emploi dans le secteur du bâtiment (45%).

Par ailleurs, une large majorité de Français rejette la suppression de « l’APL accession », bénéficiant jusqu’à aujourd’hui aux ménages les plus modestes souhaitant devenir propriétaires : 64% s’y opposent, dont 42% qui ne l’approuvent même pas du tout.

Enfin, près de 7 Français sur 10 déclarent soutenir la campagne « Vive l’APL ! » (68%, dont 29% tout à fait).

Au final, les mesures testées concernant la politique de logement, et notamment de logement social, sont très peu soutenues.