Les agriculteurs sont assez pessimistes sur la façon dont ils pensent être perçus par les Français. Seulement la moitié des agriculteurs pense qu’ils ont une bonne image auprès des Français.

Au niveau local, un besoin d’agir important pour améliorer leur image mais avec le soutien de partenaires :

  • Les attentes des agriculteurs sont fortes sur le sujet de la communication au niveau local, 88% déclarent qu’il est urgent d’agir/de communiquer pour améliorer leur image au niveau local. Les moins de 40 ans manifestent davantage cette envie.
  • Une large part des agriculteurs (84%) indiquent qu’ils doivent être soutenus dans cette démarche par des organismes agricoles (syndicat, chambre d’agriculture, coopérative…) ou leur municipalité.
  • Ils sont assez partagés sur le fait de participer eux-mêmes aux actions : 50% pensent que seulement les partenaires devraient agir/communiquer, 34% s’associent aux partenaires et les 17% restant pensent qu’ils devraient agir/communiquer sans soutien.

D’après les agriculteurs, les actions devraient principalement cibler les enseignants des collèges et lycées de leurs enfants (72%, personnes chez qui ils pensent avoir une mauvaise image), les élus locaux/ la municipalité (70%) et plus généralement les habitants de la commune (69%).

La relation avec leurs proches voisins semble plutôt sereine, ils sont 76% à penser qu’ils ont une bonne image auprès d’eux, un résultat proche de celui des élus locaux (72%) et des autres habitants de la commune (70%).

Lire l’article Terre Net : « Le sentiment d’être mal vus par les Français »

Des questions ? Contactez-nous !


Nicolas Sauget
Client Project Director