100% santé : une bonne réforme pour près de 9 Français sur 10, parmi ceux qui connaissent la réforme

Le 100% santé est une réforme gouvernementale visant à lutter contre le renoncement aux soins, en donnant accès à une offre de soins essentiels et de qualité sans restes à charge en optique, dentaire et audiologie.

Le syndicat des audioprothésistes met en place, avec BVA, le Baromètre du 100% santé, afin d’évaluer tout au long de l’année 2021 son implantation, sa perception et son efficacité.

Les résultats de la première vague du Baromètre délivrent les grands enseignements suivants :

 

Notoriété, perception et intentions d’équipement du 100% santé

  • 51% des Français ont entendu parler de la réforme du 100% santé.
  • C’est une bonne réforme pour 88% de ceux qui en ont entendu parler.
  • Ces Français connaissent bien les trois volets de l’offre (optique 93%, dentaire 81%, audition 85%).
  • Une réforme qui incite les Français à prendre soin de leur santé puisque près d’un tiers des Français aspirent à en bénéficier (optique 32%, dentaire 20%, audition 8%).

Focus sur l’audition

  • 53% des Français se sentent concernés par les troubles de l’audition, soit personnellement (16%), soit par un proche (37%).
  • Les personnes présentant des troubles de l’audition sont davantage des hommes, ils sont plus âgés que l’ensemble des Français et plus nombreux à être atteints de maladies chroniques.
  • Les Français sont conscients des répercussions majeures qu’une mauvaise audition a sur leur santé (89%).
  • Mais les personnes atteintes sous-estiment le retentissement de leurs troubles auditifs sur leur santé et leur qualité de vie. Par exemple, ils en minorent l’impact sur leurs relations sociales : seuls 44% les évoquent contre 68% des proches, et il en va de même pour les relations familiales ou professionnelles, ou encore seuls 57% des malentendants connaissent le lien entre perte d’audition et dépression contre 65% pour les proches. On note ce même décalage concernant le lien entre troubles de l’audition et perte d’autonomie, chutes, ou perte de mémoire.

 Équipement en aides auditives et intentions d’équipement

  • 4% des Français sont équipés d’appareils auditifs.
  • Les plus fortes motivations à s’équiper sont le maintien du lien social et la vie professionnelle, alors que les principaux freins sont un niveau de gêne jugé insuffisant et le coût.
  • 8% des Français envisageraient de s’équiper ou de renouveler leurs aides auditives.
  • Un marché potentiel partagé entre les équipements 100% santé et les équipements plus personnalisables.
  • 92% des Français souhaitent un remboursement par leurs complémentaires santé des équipements les plus avancés, au moins équivalent aux équipements du panier 100% santé.

Télécharger l’infographie

Ce sondage a été réalisé par Internet du 3 au 9 février 2021 auprès d’un échantillon national représentatif de 2 000 Français âgés de 18 ans et plus. La représentativité de cet échantillon a été assurée par la méthode des quotas, appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, CSP de la personne de référence du foyer, région et catégorie d’agglomération (source : Données RGP 2016)

Cet échantillon a permis d’obtenir 327 personnes déclarant avoir des troubles auditifs dont 81 équipées d’un appareil auditif et 743 personnes ayant au moins un membre de leur famille proche souffrant de problèmes auditifs dont 408 équipés d’un appareil auditif.