La popularité d’Emmanuel Macron en nette baisse (54%; -5)

  • Après avoir perdu trois points le mois dernier, la popularité d’Emmanuel Macron enregistre une nouvelle baisse ce mois-ci (54%; -5 points). La part de personnes déclarant avoir une mauvaise opinion de lui progresse ainsi nettement (44%; +5 points depuis juin et +9 points depuis mai).

Edouard Philippe voit également sa popularité s’éroder, mais de manière plus contenue (55%; -2)

  • 55% des Français déclarent avoir une bonne opinion d’Edouard Philippe en tant que Premier ministre : c’est deux points de moins qu’en juin et quatre points de moins qu’en mai.

La cote d’influence de Nicolas Hulot diminue fortement, même s’il conserve la tête de notre classement

  • Seule une minorité de Français souhaite désormais que Nicolas Hulot ait de l’influence à l’avenir (44%), soit 11 points de moins qu’il y a un mois. Le ministre de la Transition écologique et solidaire demeure toutefois, et de loin, en tête de notre classement.
  • Même si le recul enregistré par Nicolas Hulot n’est pas isolé et qu’il conserve la tête du classement, cette baisse est significative et témoigne d’une certaine déception à son égard, notamment auprès des sympathisants de gauche (50%; -13).

Des Français lassés et attentistes ?

  • La quasi-totalité des personnalités que nous testons dans ce baromètre voient leur cote d’influence reculer par rapport au mois dernier, signe peut-être d’une certaine lassitude ou déception chez les Français.
  • Peu de personnalités parviennent ainsi à émerger ce mois-ci : Jean-Luc Mélenchon conserve son leadership auprès des sympathisants de partis situés à la gauche du PS (71%; -5) mais il n’échappe pas à ce mouvement de baisse généralisé. Tout comme, à droite, François Baroin (61%; -4), Laurent Wauquiez (56%; -5) et Xavier Bertrand (54%; -7) qui demeurent les personnalités que les sympathisants de droite souhaitent le plus avoir de l’influence à l’avenir.
  • Même constat pour Marine Le Pen, dont la cote d’influence auprès de l’ensemble des Français est en recul de 7 points (24%) et diminue pour la première fois dans son propre camp (84%; -11 points).