BAROMÈTRE QUOTIDIEN DE SUIVI DE LA CRISE DU COVID 19
COMMENT LES FRANÇAIS VIVENT-ILS LA PÉRIODE ACTUELLE ?

 

Vague 37 – 24 avril 2020

Au lendemain de l’adoption d’une feuille de route commune pour la relance économique par les 27 pays de l’UE, le léger regain d’optimisme enregistré hier chez les Français en matière d’économie se confirme, même si l’inquiétude demeure très vive.

Ainsi, la confiance des salariés du privé et des indépendants dans la capacité de leur entreprise à faire face à la crise poursuite sa progression et se rapproche de son plus haut niveau (65%, +4 points depuis hier, + 9 points en 48H). La confiance dans la situation financière de son foyer poursuit également sa lente progression, passant de 48% il y a une semaine à 54% aujourd’hui. A une échelle plus macro, les projections sur la situation économique du pays se stabilisent. Si la confiance sur ce sujet demeure très minoritaire, la part de Français confiants sur ce point se maintient à son plus haut niveau depuis la mise en place de cet indicateur, à 18%.

Dans le détail, l’inquiétude reste très forte et généralisée à tous les pans de l’activité, mais on mesure là aussi une légère amélioration des perceptions :

  • C’est toujours la situation économique des artisans, commerçants et des petites entreprises qui suscite le plus d’inquiétude : 12% seulement des Français sont confiants à ce sujet, un indicateur toutefois en hausse de 4 points depuis la semaine dernière ;
  • La confiance concernant le niveau d’endettement de la France, elle aussi en très légère progression, se situe au même niveau (12%, +2 points en une semaine) ;
  • Le niveau du chômage continue de préoccuper fortement même si la confiance progresse là aussi (14%, + 4 points en une semaine) et fait quasiment jeu égal avec le niveau de confiance concernant la croissance économique de la France (13%, + 2 points) ;
  • C’est le pouvoir d’achat qui inquiète « le moins » les Français même si là aussi, la confiance reste très minoritaire (17%, + 4 points) et varie bien entendu selon les catégories (de 16% seulement chez les employés à 40% chez les cadres).

Les niveaux d’inquiétude, en dépit d’un très léger mieux, vont de paire avec la conscience désormais aigue d’une crise durable : 71% des Français anticipent que les effets de la crise actuelle sur le plan économique en France se feront ressentir au-delà de 2020 (-2 points). Prenant la parole lors du sommet européen d’hier, Emmanuel Macron a déclaré que le nouveau coronavirus étant «un choc exceptionnel, il implique donc une réponse exceptionnelle». Les Français ne pourront qu’approuver.