BAROMETRE QUOTIDIEN DE SUIVI DE LA CRISE DU COVID 19
COMMENT LES FRANÇAIS VIVENT-ILS LA PERIODE ACTUELLE ?

Vague 5 – 23 mars 2020

Alors que notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent et que les Français sont confinés chez eux, BVA a lancé un dispositif de suivi quotidien de leur moral pendant cette période difficile. Chaque jour, les Français répondent à quelques questions sur leur moral, leur confiance dans l’évolution de la situation et la manière dont ils la vivent.

La méthode ? Une enquête barométrique en continu sur le principe du roll-up  réalisée auprès d’un échantillon représentatif de Français âgés de 18 ans et plus renouvelé par moitié chaque jour.

Les résultats d’aujourd’hui correspondent aux 1000 interviews réalisées entre le 21 et le 23 mars 2020.

 

Principaux enseignements du jour :

Dans un contexte de polémique accrue (sur la pénurie de masques, la stratégie de dépistage ou la mise en place d’un traitement à base de chloroquine), les Français se montrent de moins en moins confiants à l’égard de la qualité des informations qu’ils reçoivent :

– de la part des médias : seuls 47% se déclarent confiants (-5 points depuis hier)

– de la part des pouvoirs publics : seuls 45% sont confiants (-5 points depuis hier, -13 points depuis notre première mesure)

Une situation qui nourrit…

… l’inquiétude des Français sur l’évolution de la crise : chaque jour, la proportion de personnes pensant que le pire est devant nous augmente pour atteindre aujourd’hui 81% (+2 points depuis hier, +11 depuis notre première mesure mercredi/jeudi). Corollaire de ce résultat, le déclin du moral des Français observé hier se confirme aujourd’hui (note moyenne de 6/10), la proportion de personnes très optimistes (notes de 9 à 10) diminuant jour après jour (8% seulement aujourd’hui, contre 10% hier et 12% la veille).

… les doutes sur la façon dont la crise est gérée : seuls 41% des Français sont confiants dans la manière dont le gouvernement gère la crise (-2 points depuis hier et –14 points depuis le début de notre mesure la semaine dernière).

 

Heureusement, le quotidien semble s’organiser : les Français rencontrent de moins en moins de difficultés à travailler de chez eux, s’occuper de leurs enfants ou maintenir une vie sociale.