BAROMÈTRE QUOTIDIEN DE SUIVI DE LA CRISE DU COVID 19
COMMENT LES FRANÇAIS VIVENT-ILS LA PÉRIODE ACTUELLE ?

 

Vague 50 – 7 mai 2020

A quelques heures de la conférence de presse d’Edouard Philippe précisant son plan de déconfinement, les Français sont dans l’expectative, comme figés dans l’attente des mesures plus concrètes sur ce qu’ils pourront faire, ou non, à partir du 11 mai. La tâche s’annonce difficile pour le Premier ministre, dans un contexte où la confiance à l’égard de la gestion gouvernementale de la crise retrouve son plus bas niveau.

  • Seuls 28% des Français font confiance au gouvernement pour gérer la crise (-1 point depuis hier et -5 points depuis le léger rebond de fin de semaine dernière). Edouard Philippe aura fort à faire cet après-midi pour les rassurer sur ce point, d’autant que la parole publique continue de susciter un grand scepticisme : seuls 33% des Français sont confiants à l’égard des informations émanant des pouvoirs publics (33%; -1)
  • Le sentiment que « le pire est devant » atteint son plus bas niveau (38%), mais sans que cela ne suscite réellement un espoir que les choses aillent vraiment mieux : seuls 17% estiment que le pire est passé et 31% anticipent une phase de stabilisation.
  • Au-delà de la gestion du déconfinement, la vision des Français de l’avenir du pays sur le plan macro-économique reste très sombre, notamment en ce qui concerne le niveau de chômage (88% sont inquiets, dont 48% très inquiets), la situation des artisans et petites entreprises (88% sont inquiets, dont 55% très inquiets) et l’endettement de la France (85% sont inquiets, dont 52% très inquiets).
  • Ils sont toutefois un peu plus confiants sur le plan personnel : la situation financière de leur foyer (55%; -2) et la capacité de leur entreprise à faire face à la situation pour les personnes concernées (64%; -2) suscitent encore des niveaux de confiance majoritaires, mais en léger repli depuis hier.