BAROMÈTRE QUOTIDIEN DE SUIVI DE LA CRISE DU COVID 19
COMMENT LES FRANÇAIS VIVENT-ILS LA PÉRIODE ACTUELLE ?

 

Vague 56 – 13 mai 2020

 

Le déconfinement a un effet positif immédiat sur le moral des Français qui s’affiche au plus haut depuis deux mois…sans pour autant masquer des anticipations négatives, symptômes de très fortes inquiétudes

  • Avec 6,6 le moral des Français n’a jamais été aussi haut depuis le 19 mars, notamment sous l’impulsion d’un déconfinement bien vécu.
  • En effet, 83% des répondants déclarent en effet qu’ils vivent le déconfinement très bien (18%) ou plutôt bien (65%)

Mais cependant structurellement les Français restent inquiets, s’ils arrivent à tourner la page du confinement, la situation reste le plus souvent anxiogène avec plus spécifiquement :

  • L’anticipation d’une seconde vague : 76% des français pensent que les prochains mois une seconde vague conduisant à un nouveau confinement est probable (54%) ou certaine (22%)  
  • Le comportement des autres : si 93% des répondants déclarent qu’ils s’appliquent strictement à eux-mêmes les recommandations sanitaires qui accompagnent le déconfinement (avec un très rassurant 53% déclarant oui tout à fait), ils sont beaucoup plus dubitatifs voir critiques à l’égard de leurs concitoyens… dont ils considèrent que seuls 53% font ce même effort (dont 7% tout à fait)
  • La perspective du pire : 40% des répondants considèrent aujourd’hui que « le pire est devant nous », en hausse de deux points, et en regard, la proportion de ceux qui pensent qu’il est derrière nous s’effrite à 17% (moins un point)
  • La crainte autour d’un basculement de la crise sanitaire vers la crise économique et sociale : 59% des salariés ont aujourd’hui confiance dans la capacité de leur entreprise à faire face à la crise, ils étaient 66% au jour du déconfinement. Ce même phénomène se retrouve aussi dans la confiance accordée concernant la situation économique de France, avec 15% contre 18% il y a moins d’une semaine

D’une crise à l’autre, sans pour autant signer la fin de la pandémie, le déconfinement a fait du bien au moral des Français. Il s’accompagne cependant progressivement d’une prise de conscience des risques d’émergence d’une crise économique et sociale