BAROMÈTRE QUOTIDIEN DE SUIVI DE LA CRISE DU COVID 19
COMMENT LES FRANÇAIS VIVENT-ILS LA PÉRIODE ACTUELLE ?

 

Vague 49 – 6 mai 2020

A 5 jours de l’échéance du 11 mai, c’est tout sauf un retour « à la vie d’avant » qui se dessine et se précise dans l’esprit des Français :

Alors que juste après l’allocution d’Emmanuel Macron le 13 avril, une majorité de salariés imaginait reprendre le chemin du travail le 11 mai et près du tiers des parents renvoyer leurs enfants à l’école, les perspectives ont beaucoup évolué au cours des dernières semaines  :

  • Moins de 4 salariés sur 10 actuellement en télétravail (37%) pensent qu’ils retourneront sur le lieu de travail lundi prochain, dont 14% seulement « certainement ». Cet indicateur enregistre une baisse de 13 points depuis la semaine dernière et reflète sans doute en partie les directives reçues des salariés de la part de leur employeur, notamment suite à la mise à disposition dimanche par le ministère du Travail d’un « guide » pour redémarrer l’activité. Les conditions de reprise se révèlent drastiques et nombreuses sont les entreprises qui ont dû revoir leur ambition à la baisse.
  • Autre évolution notable en une semaine : 37% seulement des salariés actuellement au chômage technique ou partiel pensent qu’ils reprendront leur activité à temps plein lundi, alors qu’ils étaient encore 48% le 30 avril.
  • Enfin, la proportion de parents qui pensent que leurs enfants retourneront à l’école se réduit pour atteindre son plus bas niveau (24%, -7 points en une semaine). Sur ce sujet, les mères (19%) se montrent beaucoup plus sceptiques que les pères (29%). Etonnamment, ce sont les parents d’Ile-de-France qui se montrent les plus confiants (27%) ou disons les moins inquiets.

Une seule quasi certitude dans ce contexte : la réouverture des commerces non-essentiels, acquise pour près de 7 Français sur 10 (69%), un chiffre qui n’a cessé de progresser depuis l’annonce d’Emmanuel Macron. De sérieux doutes subsistent au contraire sur le fait que tout le monde pourra disposer de masques : si la proportion de Français qui pensent que ce sera bien le cas progresse, elle reste faible, à 34% seulement (+5 pts en une semaine).

Enfin, alors que les derniers détails du déconfinement seront présentés demain, 2 Français sur 10 pensent qu’il sera repoussé au-delà du 11 mai (20%), un chiffre en progression de 5 points depuis la semaine dernière. Rendez-vous demain pour le verdict.