Dans le contexte mouvementé actuel de crises économiques et sanitaires, le cabinet AXIS MUNDI s’est intéressé à la place de la QVT en entreprise et plus largement à la relation au travail des salariés Français. Du 11 au 19 octobre 2021, l’institut BVA a interrogé 1 000 salariés Français, d’entreprises de plus de 10 salariés, âgés de 18 ans et plus sur des thématiques telles que les répercussions de la crise sur la QVT des salariés Français, leurs attentes à l’égard de leur entreprise en matière de QVT et de santé au travail ou encore les facteurs déterminants de la QVT aujourd’hui.

 

Dans l’ensemble, les salariés Français se déclarent satisfaits de leur QVT et des différentes composantes…

  • Une grande majorité des salariés Français se déclarent satisfaits à l’égard de leur qualité de vie au travail (78% de satisfaits dont 20% de tout à fait satisfaits)
  • Dans le détail, les salariés expriment un niveau de satisfaction élevé à l’égard des relations avec leurs collègues (87% de satisfaits), l’intérêt du métier exercé (81%), l’articulation vie professionnelle / vie personnelle (78%), les relations avec leur manager (76%) ou encore l’environnement de travail (76%). En revanche, ils expriment une satisfaction plus nuancée à l’égard de l’égalité professionnelle pour tous (68%) et du développement professionnel (65%).

 

…mais attendent un engagement plus marqué de leur entreprise sur le sujet et plus particulièrement un accompagnement santé des salariés

  • 37% des salariés Français considèrent que leur entreprise n’est pas suffisamment investie en matière de qualité de vie au travail
  • Plus de 4 salariés sur 10 (43%) estiment que l’entreprise n’en fait pas suffisamment en matière d’accompagnement santé du salarié

 

Fragilisés par la crise, une partie d’entre eux font état d’un moindre attachement à leur entreprise

  • La crise a eu un impact sur la qualité de vie au travail des salariés Français. En effet, un quart d’entre eux estiment que celle-ci a eu un mauvais impact sur la cohésion d’équipe et le collectif de travail
  • Une partie des salariés portent un regard plus distancié par rapport à l’entreprise : 3 salariés sur 10 estiment se sentir moins attachés à leur entreprise depuis le début de la crise sanitaire

 

La QVT apparait ainsi comme un enjeu majeur pour les entreprises dans cette période de crise pour (re)mobiliser les salariés en passant notamment par le renforcement du lien social, de bonnes relations au sein de l’entreprise

  • L’amélioration de la qualité de vie au travail repose sur différents leviers, selon les salariés, les relations avec leurs collègues (58%), l’intérêt du métier exercé et l’environnement de travail (51%) mais aussi l’articulation vie pro / vie perso (40%)