Intentions de vote : une nette avance de Jean-Luc Moudenc, qu’il conduise une liste LR ou LR-LREM-MoDem

Un potentiel électoral du maire sortant très proche de son score du 1er tour de 2014 (38,2%).

  • Dans l’hypothèse où une liste LREM-MoDem est présente au scrutin, la liste conduite par Mickaël Nogal recueillerait 8% des intentions de vote et Jean-Luc Moudenc, à la tête d’une liste LR-UDI-Radicaux, obtiendrait 36% des votes exprimés.
  • Dans l’hypothèse où la liste LR-UDI-Radicaux bénéficierait également du soutien de LREM et du MoDem, Jean-Luc Moudenc recueillerait 40% des intentions de vote.

 

Une forte dispersion des préférences électorales pourrait toucher la gauche en 2020. Aujourd’hui, 2% des Toulousains expriment une intention de vote pour une liste d’extrême-gauche, 10 à 11% pour la liste de La France Insoumise, 12% à 13% pour la liste du Parti socialiste, 5% pour la liste de Nadia Pellefigue, la force politique se plaçant en tête des intentions de vote à gauche étant la liste EELV conduite par Antoine Maurice (16%).

 

64% des Toulousains satisfaits de l’action menée par l’équipe municipale

84% des sympathisants LREM et 91% des sympathisants LR se disent satisfaits. La satisfaction est également majoritaire chez les sympathisants PS (56%) et RN (56%) alors qu’elle est minoritaire chez les sympathisants LFI (42%) et EELV (48%).

 

Réélection de Jean-Luc Moudenc en 2020 : une hypothèse qui partage les Toulousains

Aujourd’hui, 50% des Toulousains souhaitent que Jean-Luc Moudenc soit réélu maire de Toulouse en 2020, contre 40% qui souhaitent le contraire et 10% qui ne se prononcent pas.

 

Transports, environnement, circulation, éducation et sécurité, priorités locales pour les habitants

Parmi les différents domaines de l’action municipale, les Toulousains ont placé 5 domaines en tête de leurs priorités pour améliorer la situation à Toulouse. Les transports publics (32%), la protection de l’environnement (32%), les conditions de circulation et le stationnement (32%) et l’éducation, les écoles (32%) sont en 1ère position, devant la sécurité (30%).

 

Jean-Luc Moudenc (82%), Pierre Cohen (67%) et Carole Delga (48%), figures locales les mieux connues

La connaissance des autres personnalités politiques locales est plus limitée et parmi les personnalités dont la connaissance est supérieure à 10%, on trouve Georges Méric (23%), Claude Raynal (15%), Nadia Pellefigue (12%), Manuel Bompard (12%) et Pierre Lacaze (11%).

 

Spontanément, seuls 40% des Toulousains indiquent un souhait de candidat à l’élection municipale, Jean-Luc Moudenc est le plus cité

Invités à donner des noms de personnalités de la vie politique locale qu’ils souhaiteraient voir se présenter à l’élection municipale de 2020 à Toulouse, seuls 40% des Toulousains ont fourni une réponse. Parmi les personnalités spontanément citées, c’est Jean-Luc Moudenc qui arrive en tête des mentions (31%), il devance notamment Pierre Cohen (5%).

 

Jean-Luc Moudenc, Pierre Cohen et Carole Delga, personnalités politiques que les Toulousains souhaiteraient le plus voir se présenter en 2020

Les personnalités politiques dont la candidature est la plus souhaitée dans la population toulousaine globale sont Jean-Luc Moudenc (52%), Pierre Cohen (33%) et Carole Delga (25%).

 

Pour les habitants, le maire de Toulouse doit en priorité être honnête, compétent, proche des préoccupations des Toulousains

Parmi les différents qualificatifs soumis aux interviewés quant aux qualités attendues pour le/la maire de Toulouse, c’est le fait qu’il/elle soit « honnête » qui a été le plus mentionné (51%), devant « compétent » (43%), « proche des préoccupations des habitants » (41%) ou « fidèle à ses engagements » (39%) et « à l’écoute » (37%). On observe des scores en revanche plus faibles sur d’autres caractéristiques plus secondaires pour les Toulousains : transparent (28%), dynamique (21%), en dehors des clivages et des partis politiques (18%) et sympathique (7%).