Enquête barométrique BVA pour Santé publique France

Face à l’épidémie de COVID-19 et depuis les mesures gouvernementales de confinement du 16 mars 2020, Santé publique France a lancé avec BVA le dispositif d’enquêtes CoviPrev en population générale afin de suivre l’évolution des comportements de prévention et de l’état de santé de la population :

  • Comment les Français réagissent-ils ?
  • Comment cette crise sanitaire inédite modifie-t-elle les comportements, les connaissances, les croyances ?
  • Quel retentissement psychologique dans la population ?
  • Quel impact sur les habitudes alimentaires ?

 

Depuis le 23 mars, BVA a ainsi mis en place pour Santé publique France, une enquête barométrique par internet auprès d’un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, composé de 2000 personnes.

 

Pendant 51 jours, le confinement imposé par l’épidémie de COVID-19 a bouleversé le quotidien des Français jusque dans leurs habitudes alimentaires.

  • 17% des Français considèrent que leur alimentation est moins équilibrée qu’avant le confinement1 (contre 13% qui déclarent avoir une alimentation plus équilibrée que d’habitude).
  • 22% déclarent grignoter entre les repas plus que d’habitude alors que 17% le font moins que d’habitude.
  • 37% des répondants disent cuisiner des plats-maison plus que d’habitude (contre 4% moins que d’habitude).
  • 27% des Français déclarent avoir pris du poids alors que 11% estiment en avoir perdu.
  • 57% estiment trouver moins que d’habitude les aliments qu’ils souhaitent dans les magasins.
  • 23% portent plus d’attention que d’habitude à leur budget alimentaire.

1 Étude réalisée lors de la 3ème semaine de confinement (du 14 au 16 avril 2020)

Bérengère Gall
Directrice de clientèle