INTERROGÉS SUR LES PROGRÈS QUI RESTENT À ACCOMPLIR POUR ATTEINDRE L’ÉGALITÉ HOMMES/FEMMES, LES FRANÇAIS ESTIMENT QUE L’ON EST LOIN DU COMPTE.

Le monde du travail et celui de la politique sont en particulier pointés du doigt : dans ces domaines plus des deux-tiers des personnes interrogées considèrent que l’égalité hommes/femmes n’est pas atteinte (contre environ un quart qui juge qu’elle est atteinte).

Les avis restent critiques mais sont plus partagés lorsque l’on parle des médias : si 50% des personnes interrogées pensent que l’on est encore loin du compte, 43% voient des progrès réalisés.

Enfin, le domicile serait, selon les Français, le lieu où l’égalité serait la plus largement atteinte pour (56% contre 38%). Sans doute faut-il y voir une manière pour les Français de valoriser leurs propres comportements (alors qu’ils ont moins de maîtrise sur le monde du travail, de la politique ou des médias).

Fait notable mais peu surprenant : sur l’ensemble de ces questions, les points de vues exprimés par les hommes et les femmes différent sensiblement. Les femmes sont dans tous les cas plus nombreuses à estimer que des progrès doivent encore être réalisés. A titre d’exemple, dans le domaine des médias, la majorité des hommes (53%) considèrent que l’égalité est au moins partiellement atteinte alors que la majorité des femmes (57%) estiment que l’on y est pas encore.

 

Au domicile, 56% des Français considèrent que l’égalité hommes /  femmes est atteinte, un sentiment partagé par 50% des femmes et 63% des hommes

Dans les médias, 43% des Français considèrent que l’égalité hommes /  femmes est atteinte, un sentiment partagé par 34% des femmes et 53% des hommes

Au travail, 28% des Français considèrent que l’égalité hommes /  femmes est atteinte, un sentiment partagé par 20% des femmes et 35% des hommes

En politique, 27% des Français considèrent que l’égalité hommes /  femmes est atteinte, un sentiment partagé par 22% des femmes et 33% des hommes