L’élection présidentielle américaine aura lieu mardi 3 novembre et sera scrutée bien au-delà des frontières du pays. Un affrontement qui se trouve polarisé entre le sortant Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden. RTL dévoile en exclusivité les résultats d’un sondage réalisé par BVA et ses partenaires du réseau WIN qui montre la perception des enjeux de cette élection en France et en Europe.

DONALD TRUMP FOCALISE L’ATTENTION DES FRANÇAIS ET EN ORIENTE LA PERCEPTION DE LA SITUATION AMÉRICAINE

De manière générale, un tiers seulement des Français déclare avoir une bonne opinion des États-Unis (36%) contre la moitié qui affirme en avoir une mauvaise opinion (49%) et 15% qui ne savent pas. Les jeunes sont ceux qui ont la meilleure opinion des États-Unis (43% de bonne opinion) tandis que les sympathisants d’Europe Écologie les Verts sont les plus critiques (62% de mauvaise opinion). Néanmoins, c’est surtout l’opinion envers Donald Trump qui conditionne cette perception. En effet, 78% des Français ayant une bonne opinion de l’actuel Président américain ont également une bonne opinion de son pays. Si, sans trop de surprise, les Américains eux-mêmes sont ceux qui disposent de la meilleure opinion de leur propre pays (72% de bonne opinion), la France est à ce sujet dans la norme européenne.

Plus de 4 Français sur 5 ont une mauvaise opinion de Donald Trump (83%), contre 9% qui en ont une bonne opinion et 8% qui ne se positionnent pas. Avec l’Allemagne (8% de bonne opinion), la France fait partie des pays européens les moins bienveillants envers Donald Trump, mais sans trop s’écarter de la norme. Les Américains, seuls appelés à voter, sont proportionnellement bien plus nombreux à avoir une vision positive du candidat républicain (35%). Concernant Joe Biden, la moitié des Français est en revanche incapable de se positionner (48% ne le font pas). Et si la part de ceux ayant une bonne opinion de lui est supérieure à celle en ayant une mauvaise opinion, ce n’est qu’une majorité relative (35%). La France fait partie des pays européens les plus favorables (modestement) à Biden. La part de répondants favorables au démocrate est encore plus élevée aux États-Unis (42%) mais c’est aussi le seul pays où elle est égale à celle des sondés ayant une mauvaise opinion de lui (42%).

LE REJET DE DONALD TRUMP OFFRIRAIT UNE LARGE VICTOIRE À JOE BIDEN SI LE VOTE AVAIT LIEU EN FRANCE OU DANS UN DES AUTRES PAYS EUROPÉENS DE L’ÉTUDE

L’élection présidentielle américaine intéresse une large majorité de Français (73%), avec 21% qui déclarent qu’elle les intéresse « beaucoup ». L’intérêt élevé des Français est là aussi dans les standards européens.

Au final, s’ils pouvaient voter à l’élection américaine, une nette majorité de Français apporteraient leur voix à Joe Biden par défaut, pour battre Donald Trump. Ainsi, 57% de Français voteraient pour Joe Biden, 9% pour le Président sortant, 22% se refuseraient à choisir et 12% ne savent pas ce qu’ils feraient. Un large succès pour Joe Biden qui ne semble donc pas provenir d’une quelconque forme d’adhésion (puisque les Français sont loin de tous avoir une opinion à son sujet) mais plutôt d’un rejet de Donald Trump. En Europe, ce sont les Allemands qui donneraient la plus large victoire à Joe Biden (66% voteraient pour lui et 8% pour Donald Trump). Le score le plus serré, mais toujours nettement en défaveur de Donald Trump, se retrouverait en Italie (42% choisiraient Biden, 15% donneraient leur suffrage à Trump et plus de 2 Italiens sur 5 ne voteraient pas ou sont indécis).