CHAQUE MERCREDI : UN THEME, UNE QUESTION

La question de la semaine, avec le Collectif Interassociatif Sur la Santé et 66 millions d’impatients

Reste à charge : Les Français souhaitent limiter les tarifs libres des professionnels de santé et penchent pour un encadrement strict.

  • Pour limiter les tarifs libres appliqués à certains actes ainsi que les dépassements d’honoraires, 51% des Français estiment qu’il faudrait obliger les professionnels de santé à respecter les tarifs de remboursement fixés par l’Assurance maladie. Ils sont donc plutôt pour une interdiction nette de tout dépassement.
  • Plus d’un tiers jugent qu’il faudrait plutôt limiter les dépassements en réévaluant les actes dont les prix sont trop bas (35%), une raison souvent évoquée par les médecins pour justifier ces tarifs.
  • Enfin, seuls 14% des Français considèrent qu’il faudrait laisser la liberté aux professionnels de santé de facturer librement certains actes afin de leur garantir le niveau de revenus auquel ils aspirent.