Une égalité des sexes qui n’est toujours pas une réalité.

  • 7 Français sur 10 considèrent que l’égalité est atteinte dans la sphère privée, mais 24% considèrent que ce n’est toujours pas le cas. On retrouve la même tendance au niveau global (70% des près de 40.000 citoyens interrogés à travers le monde considèrent que l’égalité est atteinte à la maison), mais avec de fortes disparités selon les régions du monde : 77% sont d’accord en Asie Pacifique, 70% en Europe, mais seulement 62% en Afrique du Nord et au Moyen Orient et 55% en Afrique.
  • En France, l’égalité dans la sphère publique n’est toujours pas atteinte pour une majorité des répondants. Seuls 41% des Français estiment qu’elle est atteinte au travail et 37% en politique. Les femmes Françaises sont plus nombreuses à percevoir que l’égalité n’est toujours pas une réalité, mais même auprès des hommes Français seule une minorité considèrent que l’égalité est atteinte.
    Les Français semblent plus critiques que dans les autres pays, puisqu’au global 60% des répondants considèrent que l’égalité est atteinte dans le domaine professionnel et 50% en politique. Les mêmes écarts régionaux apparaissent, avec une égalité des sexes davantage réalisée en Asie et en Europe qu’en Afrique ou au Moyen-Orient.
  • En matière d’opportunités de carrière, la moitié des répondants à l’étude (51%) considèrent que les femmes ont autant d’opportunités, voire davantage, que les hommes. Une vision que ne partagent pas les femmes qui pensent très majoritairement (55%) qu’elles ont moins d’opportunités. Une perception bien différente en France, où près des deux-tiers des répondants considèrent que les femmes ont toujours moins d’opportunités de carrière et d’emploi. Un sentiment encore plus marqué auprès des femmes, puisque les trois-quarts d’entre elles pensent avoir moins d’opportunités que les hommes.

 

 

 

Près d’1 femme sur 10 dans le monde déclare avoir souffert de harcèlement sexuel au cours de l’année écoulée

  • 14% des répondants déclarent avoir subi des violences, physiques ou psychologiques, au cours de l’année écoulée ; un chiffre qui reste stable au niveau global. La proportion est identique pour la France, et légèrement plus marquée auprès des femmes.
    Malgré de fortes disparités selon les pays, on observe toutefois une tendance à la baisse des violences subies par les femmes dans la plupart des régions du monde : -7 points en Afrique, -5 points en Afrique du Nord et au Moyen-Orient…
  • Au niveau global, près d’une femme sur 10 déclare avoir souffert de harcèlement sexuel au cours de l’année écoulée (6% de l’ensemble des répondants). On note, là encore, de fortes disparités selon les pays, avec des taux très élevés en Amérique Latine (26% au Mexique, 24% en Equateur, 22% au Chili…).


Sondage international BVA – Réseau WIN réalisé auprès de 33 326 personnes dans 39 pays à travers le monde. L’enquête a été réalisée par les instituts du réseau WIN entre le 15 octobre et le 18 décembre 2021.
Chaque échantillon est représentatif de la population de chaque pays en termes de variables socio-démographiques.