Les Français sont de plus en plus opposés au système de changement d’heure : 67% n’y sont pas favorables (+9 points depuis 2015). 

Seuls 31% des Français y sont favorables (-9). L’opposition est majoritaire dans toutes les catégories de population, mais moindre chez les jeunes (54%).

Une opposition nourrie par le sentiment que le changement d’heure … 

o est inutile pour faire des économies d’énergie : la majorité des Français (55%) estime que le changement d’heure n’a pas d’impact sur les économies d’énergies, seuls 26% estimant que l’impact est positif dans ce domaine.

o perturbe leur quotidien : 62% des Français (comme en 2015) indiquent que le changement d’heure les perturbe, en troublant notamment la qualité de leur sommeil (63%) et leur moral (50%). Les trois quarts des parents (77%) estiment également que cela perturbe leur enfants.

o n’est pas sans risque pour la santé : un Français sur deux (48%) pense que le changement d’heure a un impact négatif sur la santé de la population mais ils sont un peu plus mesurés quand il s’agit de se prononcer sur l’influence réelle sur leur propre santé (38% indiquent que le changement d’heure perturbe leur bien-être).

o et pour une minorité, peut même s’avérer dangereux : 29% pensent que cela a un impact négatif sur les accidents de la route.

Dans ce contexte, la consultation organisée par la Commission européenne a reçu un large écho auprès des Français :

o Près des trois quarts en ont entendu parler (72%) , dont une majorité qui sait précisément de quoi il s’agit (52%).

o La suppression envisagée du changement d’heure recueille un large assentiment : si la proposition de supprimer le changement d’heure était adoptée, 82% approuveraient cette décision. Même les personnes qui sont plutôt favorables au changement d’heure accueilleraient positivement cette évolution (54%), signe d’un attachement relativement faible à ce système même parmi les personnes qui y sont favorables.