Alors qu’Emmanuel Macron doit prendre la parole mercredi à 20h pour faire le point sur la situation sanitaire et annoncer d’éventuelles nouvelles mesures, dans quel état d’esprit sont les Français ? Les résultats de l’enquête réalisée par BVA pour Orange montrent qu’ils sont inquiets, dubitatifs sur la manière dont le gouvernement gère la crise et qu’ils anticipent très majoritairement un reconfinement.

Un contexte qui inquiète beaucoup les Français tant sur le plan sanitaire que financier

  • Plus de deux Français sur trois (69%) ont peur qu’eux ou un membre de leur foyer attrape le coronavirus, un résultat un peu plus élevé que début juillet (+3), signe que la crainte du virus est toujours aussi vive dans la population.
  • Les Français redoutent également les conséquences économiques de la situation :
    • Plus des deux tiers (69%) ne sont pas confiants sur l’évolution de leur pouvoir d’achat dans les prochains mois (dont 31% qui ne le sont pas du tout) et à plus court terme, une majorité s’inquiète (51%) de la situation financière de son foyer. Sur ce dernier point, les Français se montrent nettement plus préoccupés qu’en juillet dernier puisqu’ils n’étaient alors « que » 40% à s’inquiéter de la situation financière de leur foyer.
    • L’inquiétude est encore plus marquée chez les catégories plus modestes, à l’image des employés et ouvriers (58%), des personnes qui disposent de moins de 1500€ par mois (69%) et surtout des chômeurs (72%) qui sont encore plus nombreux que la moyenne à afficher leur manque de confiance dans la situation financière de leur foyer.
    • Enfin, les actifs se montrent un peu moins pessimistes sur leur emploi (56% affichent leur confiance), même si 38% redoutent de le perdre, une proportion significative alors même que les mesures de soutien sont encore en vigueur.

 Des Français qui anticipent massivement un reconfinement (localisé)

  • 82% des Français pensent qu’il y aura un reconfinement d’ici Noël, dont la très grande majorité considère qu’il sera localisé et limité à certaines zones (73%). Un constat partagé dans toutes les régions et par toutes les catégories de population.
  • Près d’un Français sur dix (9%) pense même que ce reconfinement sera national, ce qui est loin d’être négligeable.
  • Seul 17% estiment qu’il n’y aura pas de reconfinement dans les prochaines semaines.

Une gestion gouvernementale de la crise qui interroge et apparaît erratique à une majorité de Français

  • 56% des Français pensent que le gouvernement ne s’adapte pas suffisamment au contexte sanitaire et prend des décisions incohérentes ou inadaptées, notamment parmi les employés et ouvriers (60%) ou les personnes proches de l’opposition au gouvernement (68% des sympathisants LR et 76% des sympathisants RN). Emmanuel Macron aura donc fort à faire ce soir pour rassurer les Français sur la gestion de la « deuxième vague » et les convaincre qu’il suit un cap précis.
  • 44% des Français se montrent plus indulgents à l’égard du gouvernement en considérant que ce dernier s’adapte comme il peut au contexte sanitaire et prend globalement les décisions qui s’imposent, notamment parmi les soutiens traditionnels du Président (55% chez les cadres, 89% chez les sympathisants LREM).