A l’approche de la mi-mandat et des premiers bilans de l’action présidentielle, BVA, en partenariat avec RTL, a souhaité questionner les Français sur leur perception de l’acte II du quinquennat :

 

  • Près de 6 Français sur 10 (58%) ont le sentiment, quand ils pensent à la manière dont Emmanuel Macron aborde la seconde partie de son quinquennat, qu’il agit au jour le jour. Seuls 42% pensent à l’inverse que le Président de la République sait où il va.
    • Ce sentiment d’une absence de cap clairement défini est plus répandu chez les employés et les ouvriers (66%) ainsi que chez les sympathisants du Rassemblement national (78%)
    • A l’inverse, c’est le sentiment que l’action présidentielle a un sens qui domine chez les soutiens traditionnels du chef de l’Etat, notamment les cadres (58%) et les sympathisants de la République en Marche ! (86%)

 

  • Plus d’un Français sur deux (53%) juge par ailleurs qu’Emmanuel Macron et le gouvernement n’obtiendront pas de résultats d’ici la fin du quinquennat. Ils ne sont que 15% à estimer que l’exécutif travaille à réformer la France en profondeur et obtient déjà des résultats, tandis que 31% jugent qu’il y travaille et obtiendra des résultats d’ici la fin du quinquennat. Sur cette question des résultats – qui sera très certainement décisive dans la perspective de 2022 – les opinions sont donc encore assez partagées puisque près d’un Français sur deux estime que les résultats seront au rendez-vous à la fin du quinquennat. L’évolution de cet indicateur dans les prochains mois sera sans doute très intéressante, puisque Emmanuel Macron a été élu sur une promesse, celle de «révolutionner » la France.