2 Français sur 3 estiment que la politique économique menée par le gouvernement est mauvaise (+12 pts en comparaison à mai)
Seul 1 Français sur 3 juge aujourd’hui que la politique économique du gouvernement est bonne (32%), un indicateur qui atteint son plus bas niveau en septembre 2018 et régresse de 8 points en comparaison à mai 2018. A l’inverse, 67% des Français jugent que la politique économique est mauvaise (+12 points) et 1% ne se prononcent pas.

Des jugements qui opposent insiders et outsiders ? La part de personnes considérant que la politique économique menée est mauvaise est plus élevée chez les employés et ouvriers (73%), les 35-49 ans (70%) et les 50-64 ans (70%), les ruraux (70%) et les périurbains (70%), alors que les jugements sont plus réservés chez les 65 ans et plus (à 63%), les habitants de l’agglomération parisienne (61%) et les cadres (53%) bien qu’également majoritairement négatifs.

Une défiance désormais majoritaire chez les sympathisants Les Républicains. Sur le plan politique le clivage est très marqué. 90% des sympathisants LaREM jugent que la politique menée est bonne quand 77% des sympathisants de la gauche (LFI : 86%, PS : 71%) estiment que la politique menée est mauvaise de même que 66% des sympathisants de la droite (LR : 64%, DLF : 81%) et 76% des sympathisants du Rassemblement national. C’est chez les sympathisants Les Républicains que le basculement des opinions est le plus important : ils n’étaient que 42% à juger en mai 2018 que la politique économique était mauvaise.

Deux tiers des Français ont le sentiment que leur pouvoir d’achat a diminué au cours des 12 derniers mois
67% des Français ont le sentiment que leur pouvoir d’achat a diminué au cours des 12 derniers mois soit un score très voisin de notre mesure de février 2018 (68%).

Confiance à l’égard de l’exécutif en matière de pouvoir d’achat : un score stable à un niveau bas mais des écarts qui se creusent
24% des Français font confiance à Emmanuel Macron et au gouvernement pour prendre des mesures permettant d’augmenter leur pouvoir d’achat soit un score parfaitement stable en comparaison à février 2018. Derrière cette stabilité, il est important de souligner que le taux de confiance des cadres progresse de 6 points (à 31%) alors qu’il baisse de 3 points chez les employés et ouvriers (à 20%) et de 4 points chez les retraités (à 18%).

Prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu : une réforme bien connue des Français
La notoriété de la réforme à venir du prélèvement à la source est particulièrement solide. 83% des Français déclarent qu’ils voient précisément ce dont il s’agit, 14% qu’ils en ont uniquement entendu parler et 2% qu’ils n’en ont pas entendu parler (1% ne se prononcent pas).

96% des Français imposables sur le revenu savent bien que leur impôt sera directement prélevé sur leurs revenus à partir du 1er janvier 2019…ce qui soulève chez eux des sentiments partagés

  • Pour 28%, le prélèvement à la source est plutôt une bonne chose, cela répartit mieux le montant de l’impôt sur le revenu à payer sur l’année.
  • Pour 43% le prélèvement à la source ne change rien
  • Pour 28%, le prélèvement à la source est plutôt une mauvaise chose, cela donne l’impression que les revenus diminuent