Dans le sillage de de mobilisation des « Gilets Jaunes » abordant la question de l’accès aux services publics et en écho au programme « Action publique 2022 » visant notamment à promouvoir la dématérialisation totale des services publics, l’institut BVA se penche sur l’opinion des Français sur les services publics.

 

Majoritairement satisfaits de la qualité des services publics, les Français pointent toutefois une dégradation de ceux-ci

  • Interrogés sur la qualité des services publics à leur disposition au quotidien, près de 3/4 des Français se déclarent satisfaits de la qualité de l’offre dont ils disposent (72%).
  • Les Français pointent cependant majoritairement une dégradation de la qualité des services publics depuis 10 ans (53%) et seuls 15% estiment que leur qualité s’est améliorée durant la même période (32% considérant que la qualité est restée la même).
  • Une majorité de Français s’accorde néanmoins quant au rôle important que jouent les services publics sur l’attractivité et la préservation des territoires français en voie de désertification (75%) et sur la modernisation du rapport des citoyens à l’Etat par la numérisation (77%).

 

Des services publics majoritairement jugés accessibles, adaptés aux besoins quotidiens et respectant la neutralité

  • Les services de sécurité sociale (62%) et de santé publique (57%) sont ceux auxquels les Français ont le plus recours dans leur quotidien. Les Français ont cependant moins recours dans leur quotidien aux services liés au logement (21%) et aux services liés à la Justice (14%).
  • Si les Français ont majoritairement une bonne opinion de ces services publics, et en particuliers de ceux qu’ils connaissent le mieux, 78% pour les services de santé publique, 78% pour les forces de l’ordre ou encore 66% pour l’Education nationale, ils sont plus partagés quant aux services publics liés au logement (54%) et à l’emploi (38%) qu’ils côtoient moins et pour lesquels l’image est moins construite.
  • Dans le détail et lorsqu’ils y ont recours, les Français jugent positivement les différents types de services publics qu’ils sont une majorité à considérer à la fois accessibles sur leur territoire, adaptés à leurs besoins quotidiens et égalitaires et neutres dans le traitement de leurs demandes. On observe cependant sur ces points une satisfaction inférieure concernant les services publics liés à l’emploi, au logement et à la justice qui sont moins bien jugés.
  • Enfin, si seuls 26% des interviewés ont entendu parler du label « Maison France Services », les Français estiment en grande majorité qu’il s’agit d’une bonne initiative (87%).

 

Retrouvez ici la vidéo de présentation des résultats