Cette enquête met en exergue des informations qui vont à l’encontre d’idées préconçues :
les conductrices ne sont pas si mauvaises et désintéressées en terme de mécanique automobile, elles sont même relativement autonomes pour la veille (usure des pneus, planning des vidanges, ..) et les interventions simples (changement des essuie-glaces, d’un pneu crevé, d’ampoules et de la batterie).
De plus, 88% d’entre elles font confiance aux professionnels, notamment en terme de compétences mécaniques…

télécharger l’étude pour lire la suite

 

A télécharger

Télécharger l’étude

Communiqué de presse

Dossier de presse

Partenaires

Sondage réalisé pour

Contact


Groupe BVA