56% des Français soutiennent le mouvement des jeunes demandant une révision de la Loi El Khomri

  • Les profils les plus fragiles sur le marché du travail soutiennent davantage la mobilisation de la jeunesse : les employés et ouvriers (69%), les moins diplômés (niveau d’études inférieur au Bac : 68%) et les individus issus des foyers les plus modestes (revenus mensuels du foyer inférieurs à 2500€ : 68%).
  • Le soutien au mouvement de contestation de la jeunesse décroît proportionnellement avec l’âge : 70% des moins de 35 ans le soutiennent contre 60% des 35-49 ans, 56% des 50-64 ans et 36% des 65 ans et plus.
  • Ce sont les sympathisants de la droite et du centre-droit qui soutiennent le moins la mobilisation de la jeunesse : 36% uniquement approuvent ce mouvement alors que l’ensemble des sympathisants des autres partis le soutiennent majoritairement. 96% des sympathisants des partis de la gauche du PS, 66% des sympathisants du FN et même 55% des sympathisants du PS soutiennent l’action des syndicats étudiants et des organisations politiques de jeunes.

Seuls 13% des Français jugent que l’action menée par François Hollande et le gouvernement en ce qui concerne l’emploi des jeunes est satisfaisante

  • Près de 9 Français sur 10 estiment que l’action de François Hollande et du gouvernement en la matière n’est pas satisfaisante (85% dont 42% estimant même que cette action n’est pas du tout satisfaisante) contre 13% qui la jugent satisfaisante.
  • L’insatisfaction à l’égard des politiques est également partagée par les sympathisants socialistes qui sont 63% à la juger insatisfaisante.

Les Français ne font majoritairement confiance à aucun parti pour lutter contre le chômage des jeunes

  • Lorsque l’on demande aux Français à quels partis ils font confiance pour lutter contre le chômage des jeunes, aucune formation politique ne recueille un taux de confiance supérieur à 50%.
  • Seules les formations de la droite et du centre, le Modem (34%), UDI (32%) et Les Républicains (30%), recueillent la confiance de 3 Français sur 10 sur le sujet. Ces partis devancent nettement le FN (23% de confiance), Debout La France (22%) et les partis de gauche, dont le Parti de Gauche (22%), le PS (21%), EELV (20%) et le PCF (17%).

À télécharger

Rapport

Partenaires

Sondage réalisé pour

Contact