Moins d’un Français sur cinq (17%) seraient favorables à ce que la fonction de chef de l’Etat soit occupée par un Roi, un score rigoureusement identique à celui mesuré en 2007

  • 17% des Français seraient favorables à ce que la fonction de Chef de l’Etat en France soit assumée par un roi soit un intérêt pour la monarchie identique à celui qui avait été mesuré en 2007 par BVA pour l’Alliance Royale.
  • À noter un clivage politique important : seuls 4% des sympathisants de la gauche seraient favorables à l’exercice du pouvoir par un Roi contre 22% des sympathisants de la droite et du centre et 37% des sympathisants du Front National.

29% des Français pourraient voter pour un candidat royaliste au premier tour de l’élection présidentielle…mais seuls 5% le feraient « certainement »

  • En ce qui concerne le vote potentiel en faveur d’un candidat royaliste au premier tour de l’élection présidentielle, 5% des Français déclarent pouvoir « certainement » voter pour un candidat royaliste au premier tour de l’élection, une proportion identique à 2007.
  • En revanche avec 24% de Français répondant « oui peut-être », le total de personnes pouvant voter pour un candidat royaliste s’élève donc à près de 3 sur 10 (29%), soit une progression de 9 points depuis 2007.

Bien que mieux perçus qu’en 2007, les effets de l’exercice du pouvoir par un roi seraient négatifs pour une majorité de Français

  • Seuls 39% des Français anticipent des conséquences plutôt positives pour l’unité nationale (+16 pts) et 37% pour la stabilité du gouvernement (+14 pts) si un roi devait exercer la fonction de Chef d’Etat.
  • Les progressions sont plus mesurées sur l’image de la France dans le monde (31% ; +7 pts), la place de la France dans l’Union Européenne (24% ; +4 pts) et les libertés individuelles (22% ; +5 pts).
  • À noter qu’un sympathisant de la droite sur deux pense que la monarchie aurait des conséquences plutôt positives pour la stabilité du gouvernement (51%) et pour l’unité nationale (50%).
  • Ces scores montent chez les sympathisants du Front National, à 53% pour une meilleure stabilité du gouvernement et 55% quant aux bénéfices pour l’unité nationale.

À télécharger

Rapport

Partenaires

Sondage réalisé pour

  • Alliance Royale

Contact