Le code du travail doit être réformé pour une majorité de Français

  • 46% pensent qu’il est indispensable de réformer le code du travail et 32% estiment que c’est important, même si ce n’est pas indispensable. Seuls 21% jugent cela secondaire ou inutile.

Des Français dubitatifs sur le projet de réforme gouvernemental

  • La perception générale du projet de réforme sur lequel travaille actuellement le gouvernement suscite des réactions mitigées : la moitié considère que ce projet va plutôt dans le mauvaise sens (50%) tandis que 41% estiment qu’il va plutôt dans le bon sens.
  • Les résultats sont très différents selon la proximité politique des interviewés: les sympathisants LR, UDI et PS l’accueillent plutôt favorablement tandis que les sympathisants de la gauche du PS, des Républicains ou du FN estiment majoritairement qu’il va dans le mauvais sens.
  • Dans le détail, les Français se montrent ouverts à une forme nouvelle de rémunération des heures supplémentaires (72% sont favorables à ce que cela prenne la forme de jours de récupération ou d’avantages en nature) mais ils refusent en revanche majoritairement (62%) de baisser le taux de majoration en dessous du seuil actuel de 10%.

L’opposition entre Manuel Valls et Emmanuel Macron sur le sujet indiffère les Français

  • La majorité d’entre eux (55%) trouve en effet normal qu’il y ait un débat sur un sujet aussi important, tandis que 42% estiment au contraire que ce n’est pas normal qu’il y ait des divergences au sein du gouvernement.

La ligne gouvernementale en matière d’emploi et de lutte contre le chômage leur paraît opaque

  • S’ils jugent normal qu’il y ait un débat, les Français ont en revanche massivement le sentiment que le gouvernement ne sait pas où il va en matière d’emploi et de lutte contre le chômage (88%).

À télécharger

Rapport

Partenaires

Sondage réalisé pour

Contact


Groupe BVA