LA MAJORITÉ DES FRANÇAIS ONT LE SENTIMENT QUE LES PERSONNES HANDICAPEES SONT BIEN INTÉGRÉES

  • En 2019, une majorité de Français, 53 %, ont le sentiment que la société actuelle se donne les moyens d’intégrer les personnes handicapées. Cette part est en hausse de 9 points par rapport à 2018. Les moins de 35 ans partagent davantage cette opinion : ils sont six sur dix contre un sur deux parmi les 35 ans et plus.
  • A l’inverse, 47 % (-9 points par rapport à 2018) considèrent qu’en France, la société ne se donne pas les moyens d’intégrer les personnes handicapées.

MAIS DE PLUS EN PLUS ESTIMENT QUE ACCESSIBILITÉ DES EQUIPEMENTS PUBLICS POUR CES PERSONNES S’EST DÉTÉRIORÉE

  • D’après leur connaissance des lieux et équipements publics ou collectifs de leur quartier, moins d’un Français sur deux considère que l’accessibilité pour les personnes handicapées s’est améliorée au cours des dernières années (47%), soit une proportion en baisse de 12 points comparativement à 2017[1].
  • Parallèlement, de plus en plus de personnes déclarent que l’accessibilité s’est détériorée au cours des dernières années : leur proportion était de 3 % en 2017 et atteint les 13 % en 2019. En revanche, la part de personnes considérant que l’accessibilité est restée la même au cours des dernières années est stable par rapport à 2017 et s’élève à 40 % en 2019.

UNE AIDE FINANCIÈRE A TOUTES LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP SANS CONDITION DE REVENU

  • Pour compenser les surcoûts liés au handicap, les Français sont de plus en plus favorables à l’attribution d’une aide financière à toute personne se trouvant dans cette situation quel que soit son niveau de revenu (57 %). Cette part n’a jamais été aussi élevée depuis 2006, et a fortement augmenté ces 6 dernières années (+ 21 points par rapport à 2013).
  • En revanche, en 2019, 43 % souhaiteraient que cette aide soit versée uniquement aux personnes disposant de faibles revenus.

 

Retrouvez l’ensemble des données de l’étude en vous rendant sur la page dédiée. Une première synthèse des résultats généraux de l’enquête est disponible sur le site de la DREES.

Depuis 2004, chaque année, la DREES* demande à BVA de réaliser le Baromètre d’opinion, qui est un outil de référence pour analyser l’évolution de l’opinion des Français sur leur santé, sur la protection sociale (assurance maladie, retraite, famille, handicap-dépendance, pauvreté-exclusion) ainsi que sur les inégalités sociales et la cohésion sociale. L’enquête existe depuis 2000.

Les données de la vague 2019 ont été collectées en face-à-face du 14 octobre au 27 novembre 2019 soit avant la crise sanitaire, auprès d’un échantillon de 3 030 personnes, échantillon représentatif de la population âgée de 18 ans ou plus résidant en France métropolitaine et constitué d’après la méthode des quotas. Pour faciliter la lecture, le terme « Français » désigne ici les personnes âgées de 18 ans ou plus vivant en France métropolitaine, qu’elles soient de nationalité française ou non.

*La DREES est la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques du Ministère des Solidarités et de la Santé.

[1] Cette information est recueillie tous les 2 ans depuis 2015.