Alors que plusieurs mouvements sociaux ont été annoncés pour la rentrée, dans quel état d’esprit sont les Français ? Comment jugent-ils la politique économique du Gouvernement ? Approuvent-ils les mouvements sociaux qui s’annoncent ? Pensent-ils – et souhaitent-ils – que le mouvement des gilets jaunes reprenne de l’ampleur ?

 

Un jugement moins négatif qu’en juin à l’égard de la politique économique d’Emmanuel Macron

Si les Français sont toujours une majorité à critiquer la politique d’Emmanuel Macron et du gouvernement sur le plan économique (55% la jugent mauvaise), c’est dans des proportions bien moindres qu’en juin dernier (-7 points). Aujourd’hui, une personne sur trois (33% ; +5) juge positivement la politique menée sur le plan économique.

 

La majorité des Français (52%) ne souhaite pas le mouvement des gilets jaunes se poursuive dans les prochaines semaines

La majorité des Français (52%) déclare ne pas souhaiter que le mouvement des Gilets jaunes se poursuive dans les prochaines semaines. A l’inverse, 39% font part de leur volonté de voir le mouvement se poursuivre, notamment les employés et ouvriers, les personnes vivant en zone rurale ainsi que les sympathisants LFI ou RN.

Pour les Français, ce mouvement n’est pas terminé : seuls 18% pensent qu’il va s’arrêter dans les semaines qui viennent. 30% pensent qu’il va s’essouffler mais 38% considèrent au contraire qu’il va regagner en intensité, notamment parmi les personnes qui se sentent proches de ce mouvement ou se déclarent « gilets jaunes ».

 

Une approbation très importante (87%) du mouvement social dans les urgences hospitalières

Le mouvement de grève des urgences est largement soutenu par les Français : la quasi-totalité d’entre eux l’approuvent (87%) et ils sont 60% à déclarer l’approuver tout à fait. Alors que la santé est une préoccupation grandissante dans le pays, la situation des urgences hospitalières est un sujet qui interpelle nettement les interviewés et ce, quel que soit leur profil socio-démographique ou leur proximité partisane.

 

Le projet de réforme des retraites : un sujet sur lequel les Français s’expriment de manière un peu moins tranchée… pour l’instant ?

Si la grève contre le projet de réforme des retraites n’a pas encore commencé et si le projet de réforme est encore sujet à discussion, les Français s’expriment a priori plutôt en faveur de ce mouvement social à venir (62% l’approuvent contre 29% qui s’y opposent), mais en des termes plus mesurés que pour le mouvement hospitalier (seuls 33% l’approuvent tout à fait).