1) La voiture, élément indispensable de la vie quotidienne : 62% des Français l’utilisent tous les jours ou presque, 69% des actifs l’utilisent pour se rendre quotidiennement au travail.

2) Toutefois, les Français semblent ouverts à une évolution de la place de la voiture. 7 sur 10 estiment qu’il faudrait diminuer sa présence en ville, mais les conditions de cette limitation restent à définir : la majorité des Français n’approuveraient pas l’interdiction des voitures les plus anciennes ou roulant au diesel dans le centre des grandes villes.

3) Si l’interdiction des kits mains libres et oreillettes au volant, qui entrera en vigueur le 30 juin prochain, est approuvée par la majorité des Français (62%), le passage de 90km/h à 80km/h sur les routes départementales serait une mesure particulièrement impopulaire (74% y sont opposés).
Par ailleurs la discipline des Français au volant laisse à désirer : 1 conducteur sur 2 déclare ne pas respecter les limitations de vitesse souvent ou parfois.

4) Enfin le transport aérien se démocratise : 27% des Français utilisent l’avion au moins une fois par an. Seuls 19% n’ont jamais pris l’avion, particulièrement les Français issus des foyers les plus modestes.

Mais la série noire des accidents aériens semble avoir un impact sur l’appréhension des Français : 4 sur 10 ont peur de prendre l’avion, dont 10% en ont « beaucoup » peur.

Au-delà de leur attachement à la voiture et de leur difficulté à ne plus l’imaginer comme principal moyen de transport, les Français semblent plutôt ouverts à la transition vers de nouvelles manières de circuler. L’urbanisation croissante et le développement des grandes agglomérations sera certainement le fer de lance de ces changements de comportements. Gageons que la place accordée aux autres moyens de transports dans la vie quotidienne des Français évoluera lentement, mais sûrement.

 

A télécharger

Le sondage

Partenaires

Sondage réalisé pour :

Contact