Face à la crise migratoire, les pays européens devraient davantage faire preuve de solidarité selon les Français

  • Près de deux Français sur trois (63%) considèrent que compte tenu de la situation actuelle, les pays européens devraient davantage faire preuve de solidarité les uns envers les autres en accueillant de manière plus équilibrée les réfugiés sur leur territoire.
  • Les propos d’Angela Merkel appelant à ne pas laisser la Grèce « plonger dans le chaos » et à « trouver un chemin ensemble » pour aider ce pays trouvent aussi un écho plutôt positif dans l’opinion, 69% des interviewés se déclarant d’accord avec la position de la chancelière allemande.

Une solidarité qui ne se traduit pas dans leur esprit par un accueil accru de réfugiés en France

  • Si la majorité des Français appellent les pays européens à une plus grande entraide, ils ne considèrent en revanche pas que cette solidarité doit se traduire par un accueil plus important de réfugiés en France. Ainsi, seuls 41% des interviewés pensent que la France devrait accueillir davantage de migrants qu’elle ne le fait aujourd’hui, contre une majorité (58%) qui pense le contraire.
  • Les employés et ouvriers (68%), les personnes peu diplômées (78%), les sympathisants LR (76%) et FN (100%) sont encore plus hostiles à cette idée.

La crise migratoire : une menace réelle pour l’avenir de l’Union européenne

  • La crise migratoire met de plus en plus à mal la capacité de l’Union européenne à parler d’une seule voix sur le sujet et à apporter une solution globale à cette situation. Un problème dont les Français sont conscients : 80% d’entre eux estiment que la crise migratoire met en danger l’avenir de l’Union européenne, contre 20% qui pensent le contraire.

À télécharger

Le sondage

Partenaires

Sondage réalisé pour :

Contact