Le 27 mars 2018, Frédéric Boiron, Directeur général du CHRU de Lille, et le Professeur Jean Sibilia, Président de la Conférence des Doyens des Facultés de médecine et chef du service de rhumatologie du CHU de Strasbourg, se sont prêtés à l’exercice du petit déjeuner-débat des Contrepoints de la santé autour du sujet « L’hôpital du futur ? ».

Leur mission : imaginer les contours de l’hôpital du futur, mais aussi regarder ce qu’il faut résoudre aujourd’hui pour y parvenir dans de bonnes conditions. Les deux hommes, l’un représentant de l’administration hospitalière, l’autre du corps médical et des universitaires, imaginent une démarche de co-construction plutôt que le Grand soir.

Découvrez en vidéo les autres temps forts de l’événement :

Ce mois de mars voit la courbe de confiance dans les politiques de santé du gouvernement plonger fortement : ainsi, 29% des Français seulement estiment que le gouvernement va dans le bon sens en matière de santé.

Selon eux, l’optimisation de l’organisation des hôpitaux est le 3e vecteur d’amélioration du système de santé (27% de citations) derrière la réduction des inégalités de santé, sociales et territoriales (49%) et la meilleure organisation des professionnels de santé entre eux (35%).

De plus, plus d’un tiers des Français sont particulièrement préoccupés par le mauvais état des hôpitaux. Ils ressentent d’ailleurs une paupérisation de l’hôpital : 40% évoquent leur manque de moyens financiers et 35% leur manque de personnel soignant.

Enfin, pour faire face aux difficultés de l’hôpital, les Français attendent une présence accrue du personnel soignant et le développement de solutions alternatives pour désengorger les urgences.

Si le développement du numérique au sein des hôpitaux n’apparait pas comme un vecteur majeur pour faire face aux difficultés, la digitalisation du parcours de soin est perçue comme une piste d’amélioration pour 33%.

Sondage réalisé du 14.02.2018 au 16.02.2018

Une question ? Contactez-nous !


Odile Peixoto