• Les Français sont quasiment unanimes (93%) à considérer que les Roms s’intègrent mal dans la société française.
  • Ils sont aussi une très large majorité (77%) à juger que Manuel Valls a eu raison de tenir ses propos « car il faut dire les choses clairement », plutôt qu’à considérer qu’il a eu tort car « il ne doit pas stigmatiser une partie de la population » (21%).
  • Enfin, ils ne lui reprochent même pas de trop se « droitiser » : les deux-tiers des Français (67%) jugeant que son positionnement politique global est « juste comme il faut, ni trop à gauche, ni trop à droite ».

Attention, toutefois : ce n’est pas parce que les Français donnent raison à Manuel Valls, que cette polémique lui profitera personnellement ni surtout qu’elle n’est pas fâcheuse pour l’image collective du gouvernement.

À télécharger

Rapport

Partenaires

Sondage réalisé pour

Contact