Ce rapport de force national fournit d’ores et déjà trois enseignements clés :

  • La « gifle » attendue est bien arrivée pour la gauche, au moins s’agissant de son score national : avec 43%, elle recule de 5 points par rapport à 2008 et même de 3 points par rapport à son score catastrophe de 2001.
  • Comme prévu, le FN réalise bien une poussée spectaculaire en atteignant 7% en étant présent que dans moins de 600 villes. C’est six fois son score de 2008 et près du double de son score de 2001.
  • L’UMP réussit son pari, au niveau national en tout cas, en devançant de 5 points la gauche. En 2001 son avance n’était que de 2 points alors qu’elle avait infligé à l’époque une sévère déroute à la gauche au pouvoir.

C’est donc nettement que cette première manche est remportée par la droite sur la gauche. Mais ce n’est qu’une première manche. Avec un FN à un tel niveau, les triangulaires provoquées dans de nombreuses villes permettront à la gauche de souvent l’emporter au second tour alors qu’elle sera minoritaire. C’est notamment ce que montreront nos rapports de force de second tour prochainement diffusées par le Parisien-Aujourd’hui en France.

À télécharger

Rapport

Partenaires

Sondage réaluisé pour

Contact