Tandis que l’exécutif, rattrapé par les « affaires », chute lourdement, les favoris de la primaire socialiste s’envolent dans l’opinion.

  • Chute spectaculaire de la popularité de l’exécutif. Avec seulement 32% de bonnes opinions, Nicolas Sarkozy chute de 5 points depuis la fin juin et retrouve ses très bas niveaux du printemps 2011. François Fillon perd 9 points de bonnes opinions et bascule dans l’impopularité pour la première fois depuis février avec 50% de « mauvaises opinions » contre 44% de « bonnes opinions ».
  • Notre cote d’avenir des personnalités politiques est largement impactée par la primaire socialiste. Les deux favoris, M. Aubry (2ème, -3 points) et surtout F.Hollande (1er, -1 point), occupent toujours les deux premières places, tandis que les deux plus fortes hausses proviennent des deux outsiders ayant crevé l’écran lors du premier débat sur France 2 : M. Valls (9ème) gagne 7 points et A. Montebourg (10ème) 10 points ! La plus forte baisse est aussi socialiste, il s’agit de DSK re-testé pour la première fois depuis avril et qui, depuis, a divisé par deux sa cote d’avenir.
  • Enfin, nos « duels » entre personnalité confirment que F. Hollande dispose aujourd’hui sur ses principaux traits d’image d’une large avance sur sa rivale M. Aubry comme sur N. Sarkozy. Attention toutefois, la première secrétaire le domine sur sa proximité à l’égard des gens, et elle comme le Président apparaissent avoir nettement plus d’autorité et de dynamisme que lui.

À télécharger

Rapport

Partenaires

Sondage publié et réalisé pour :

Contact


Groupe BVA