La popularité d’Emmanuel Macron en hausse de 3 points

La cote de popularité du président de la République s’améliore pour s’établir à 42% d’opinions positives, un résultat en progression de 3 points par rapport au mois d’avril. 58% des Français ont néanmoins toujours une opinion négative à son égard (-2 points). C’est la 6ème fois que la popularité d’Emmanuel Macron dépasse la barre des 40% depuis mai 2018, un an après son élection. Ces 6 mesures ont toutes été réalisées après le début de la crise sanitaire, qui a permis au chef de l’Etat de regagner un certain crédit (relatif, mais tout de même). Le succès du déconfinement ainsi que la phase économique et sociale qui va s’ouvrir ensuite seront déterminantes pour le Président à moins d’un an de la fin de son mandat.

La popularité du Premier ministre bondit de 6 points et fait jeu égal avec celle du Président

En première ligne, aux côtés du ministre de la Santé, pour gérer les enjeux liés à la pandémie, Jean Castex voit sa popularité progresser très nettement : 42% des Français déclarent avoir une bonne opinion de lui, un résultat en hausse de 6 points depuis le mois dernier. La proportion de sondés ayant une mauvaise opinion de lui s’établit à 58% (-5 points). La popularité du chef de l’Etat et de son Premier ministre se retrouvent donc exactement au même niveau. Leurs courbes sont d’ailleurs assez étroitement imbriquées depuis l’automne 2020 alors qu’Edouard Philippe était plus populaire qu’Emmanuel Macron.

Des Français majoritairement confiants quant à la réussite du déconfinement

Près de 2 Français sur 3 se déclarent confiants concernant la réussite de la première étape du déconfinement à l’œuvre depuis mercredi (65% contre 35% qui ne le sont pas). La confiance reste modérée, 53% des Français se déclarant « plutôt confiants » contre 12% seulement « très confiants » mais elle est clairement majoritaire quelle que soit la catégorie de la population.

Priorité pour les Français : retourner au restaurant !

Citée loin devant toutes les autres possibilités qui leur sont à nouveau offertes depuis le 19 mai, près de 6 Français sur 10 (56%) expriment l’envie d’aller en priorité au restaurant. Cet item arrive devant le fait d’aller boire un verre en terrasse (35%) ou encore d’aller faire du shopping (30%).

Le retour vers les lieux culturels s’avère beaucoup moins prisé : un quart des Français souhaite en effet en priorité retourner au cinéma (26%) quand 14% seulement aimeraient d’abord aller visiter un musée.

Les Français favorables au maintien de l’obligation du port du masque en extérieur pour le moment

S’ils se montrent confiants quant à la réussite du déconfinement, c’est peut-être aussi parce que les Français continuent à faire preuve de prudence. Ils sont ainsi plus des deux tiers à se déclarer favorables au maintien de l’obligation du port du masque en extérieur (67%).

Les avis sont plus partagés en cas de vaccination, même si une courte majorité préfère que le port du masque reste obligatoire (54%). 46% estiment au contraire qu’il faut rendre le port du masque facultatif quand on a été vacciné.

Sur le devant de la scène médiatique, Gérald Darmanin semble plutôt profiter de la séquence

Le ministre de l’Intérieur voit sa cote d’influence progresser de 5 points pour s’établir à 19% (50% ; +10 chez les sympathisants LREM). Il fait son entrée dans le top 10 des sympathisants LR à la 10ème place (39%). Reste à voir si l’issue de la triple séquence à risque pour lui (sécurité, revendications policières et Régionales dans les Hauts-de-France) lui sera favorable ou non.