La popularité du couple exécutif est au plus haut depuis juillet 2018

37% des Français déclarent avoir une bonne opinion d’Emmanuel Macron en tant que président de la République (+3 points), contre 63% qui en ont une mauvaise opinion (-3 points). Emmanuel Macron a ainsi regagné la quasi-totalité des points perdus au second semestre 2018 (+11 points depuis novembre dernier) et se rapproche du niveau qui était le sien avant que n’éclate l’affaire Benalla.

Edouard Philippe profite du même mouvement à la hausse : 41% des Français ont une bonne opinion de lui en tant que Premier ministre (+3), contre 58% (-4) qui en ont une mauvaise opinion.

Un soutien inégal aux mouvements sociaux

Le mouvement dans les urgences hospitalières continue de bénéficier d’un très large soutien dans l’opinion publique : 88% (+1 depuis début septembre) approuvent ce mouvement, dont 60% qui l’approuvent tout à fait.

En revanche les Français sont plus partagés sur les mouvements qui ont eu lieu contre la réforme des retraites : le mouvement à la RATP n’est approuvé que par 39% des Français alors que le mouvement des professions libérales recueille l’approbation d’une majorité de Français (59%).

Sur ces sujets, les clivages sociaux et politiques sont significatifs.

Une proportion grandissante de Français (42%; +4) pensent que le mouvement des Gilets jaunes va regagner en intensité

Les Français sont de moins en moins convaincus que le mouvement des Gilets jaunes va s’arrêter : seuls 11% le pensent (-7 points en deux semaines). Si 32% considèrent qu’il va s’essouffler (+2), ils sont une majorité relative (42%; +4 points) à penser qu’il va regagner en intensité.

Pour autant, la majorité d’entre eux ne souhaite pas que le mouvement se poursuive dans les prochaines semaines (52% ; stable). A l’inverse, 37% d’entre eux veulent que le mouvement continue (-2 points), notamment les employés et ouvriers, les personnes qui vivent en zone rurale, les sympathisants de gauche ou ceux du Rassemblement national.

Quelles évolutions significatives dans notre palmarès des personnalités ?

  • Notre classement est toujours dominé par Nicolas Hulot (41% ; +1)
  • Marine Le Pen occupe la deuxième place (29%; +2) et continue de bénéficier du soutien massif de ses sympathisants (91%)
  • Nicolas Sarkozy arrive toujours en tête chez les sympathisants de droite (66%; stable)
  • A gauche, aucune personnalité ne parvient à émerger durablement. Bernard Cazeneuve peine à apparaître comme un recours évident auprès des sympathisants PS (33% ; -2).
  • Depuis son annonce de candidature à Paris, Cédric Villani voit sa cote d’influence progresser (18%; +6 depuis juin). S’il devance Benjamin Griveaux (11%) auprès de l’ensemble des Français, il est en revanche assez nettement distancé par l’ancien porte parole du gouvernement auprès des sympathisants LREM (28% contre 37%).