BAROMÈTRE BVA EN PARTENARIAT AVEC ORANGE ET LA TRIBUNE

 


 

La cote de popularité d’Emmanuel Macron progresse pour le deuxième mois consécutif et redevient majoritaire (52%)

52% des Français ont une bonne opinion d’Emmanuel Macron, contre 45% qui en ont une mauvaise. La cote de popularité du président de la République enregistre une hausse de 6 points par rapport à novembre et de 10 points par rapport à octobre.

Pourquoi ce rebond ?

Les personnes qui ont une bonne opinion d’Emmanuel Macron mettent en avant :

– Sa détermination, son volontarisme, son dynamisme, son efficacité
– Le respect de ses promesses de campagne et le fait de mettre en œuvre des réformes qu’elles jugent nécessaires
– Son action à l’international
– Le fait qu’il incarne voire « réhausse » la fonction présidentielle

Où gagne-t-il des points ?

• Emmanuel Macron consolide sa popularité auprès des personnes âgées de 65 ans et plus, des cadres et des catégories bénéficiant de hauts revenus.
• Il parvient également à restaurer la confiance d’une partie des catégories qui avaient le plus « décroché » à la fin de l’été, notamment les jeunes (53%; +14) et les catégories populaires (44%; +13), même si sa popularité reste toujours minoritaire chez ces derniers.
• Sur le plan politique, Emmanuel Macron consolide les points acquis le mois dernier auprès des sympathisants de droite et retrouve la confiance de plus en plus de sympathisants PS (62%; +5 depuis novembre, +12 depuis octobre).

Quelles sont les populations critiques et quels sont les reproches formulés ?

• Emmanuel Macron demeure en revanche toujours aussi impopulaire chez les sympathisants de partis situés à la gauche du PS (19%; +8) et chez les sympathisants FN (35%; +14 points).
• Les personnes qui en ont une mauvaise opinion lui reprochent surtout d’être le « président des riches » et de « mettre à mal le modèle social français ». Ils dénoncent également son mépris et le fait qu’il fasse trop de communication.

Edouard Philippe voit également sa cote de popularité remonter

Dans le sillage du président de la République, le Premier ministre enregistre également un regain de bonnes opinions pour le deuxième mois consécutif (52%, +2).

Parmi les ministres du Gouvernement, on note la bonne position de Jean-Michel Blanquer qui se hisse à la sixième place de notre palmarès (29%; +4).

Laurent Wauquiez voit sa cote d’influence progresser mais il demeure devancé par François Baroin

Suite à son élection à la tête du parti les Républicains, la cote d’influence de Laurent Wauquiez auprès des sympathisants LR progresse de 6 points (62%). Il devance nettement Valérie Pécresse (50%; -4) et Xavier Bertrand (47%; -11) mais reste distancé par François Baroin (75%; +4).