Les dispositifs de soins coordonnés de proximité se développent, Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP), Centres de Santé (CS) ou Communautés professionnelles territoriales de Santé (CPTS). En Occitanie, les acteurs régionaux de santé sont très impliqués dans la mise en place des dispositifs de soins coordonnés. Mais qu’en est-il de la connaissance, de l’usage et de l’implication des usagers dans ces structures d’exercice coordonné de proximité…? France Assos Santé a recueilli, au travers d’une enquête BVA, la parole des habitants de la région sur cette thématique.

Des regroupements de professionnels de santé encore assez peu connus…

Les regroupements de professionnels de santé, qui permettent de dispenser des soins de 1ère nécessité de manière coordonnée, sont encore peu connus, puisque seuls 46% des habitants savent qu’ils existent en Occitanie. Pourtant, 39% des habitants choisissent leur professionnel de santé en fonction de son appartenance à un regroupement.

Une connaissance inégale et floue des soins de proximité…

Au-delà d’une notoriété inégale des structures, il semble exister un flou important sur ce qui les distingue et ce qui les différencie. Seule la différence entre un cabinet médical et une maison de santé est partiellement intégrée par les habitants d’Occitanie (45%) alors qu’ils sont moins de 2 répondants sur 10 à distinguer une maison de santé d’une maison de garde et d’un centre de santé. 2 habitants sur 3 ne savent pas où se situe la maison de santé la plus proche de leur domicile.

Les structures de soins coordonnés, un modèle d’avenir qui séduit les habitants…

80% des habitants souhaiteraient voir se développer les regroupements de professionnels de santé près de chez eux. 47% seraient intéressés pour s’impliquer auprès des équipes de ces structures, pour échanger sur :

  • L’accès aux soins sur leur territoire (55%)
  • La coordination des soins (49%)
  • La relation soignants/soignés (45%)
  • La prévention en matière de santé (38%)

France Assos Santé Occitanie invite les acteurs régionaux de santé, d’une part, à sensibiliser les usagers sur l’existence et le rôle des dispositifs de soins coordonnés de proximité, et d’autre part, à les impliquer dans la démarche projet en amont et aval de leur mise en œuvre. Il est essentiel d’impliquer les usagers du système de santé à la co-construction et à l’évaluation de leurs soins de proximité de demain !