A moins de deux semaines du premier tour des élections régionales, notre sondage confirme le statut de favorite de Valérie Pécresse. L’actuelle présidente de la Région Ile-de-France, qui brigue un deuxième mandat, peut se prévaloir de son bilan jugé majoritairement positif à la tête de la Région. La gauche, qui part en ordre dispersé au premier tour, pâtit de ses divisions. Enfin, Jordan Bardella, qui mène la liste du Rassemblement national, pourrait faire bien mieux que son score des Européennes dans la région et même mieux que le score de son prédécesseur en 2015, sur fond d’inquiétudes sécuritaires.

 

DES FRANCILIENS MAJORITAIREMENT SATISFAITS DU BILAN DE VALÉRIE PÉCRESSE

La présidente sortante de la Région jouit d’une forte notoriété : 88% des Franciliens la connaissent. Cette notoriété est assortie d’une bonne image pour une majorité des Franciliens qui la connaissent (59%, + 2 pts en deux mois).

Au-delà, les Franciliens sont également majoritairement satisfaits de son action à la tête de la Région (61%, +2 pts depuis notre précédente mesure en mars).

Enfin, les ambitions présidentielles de Valérie Pécresse ne constituent pas un problème dans l’opinion : seuls 20% des sondés déclarent que cela ne les incite pas à voter pour elle lors des élections régionales car elle risquerait d’abandonner la Région à terme.

 

UNE FAIBLE MOBILISATION DES ÉLECTEURS EN PERSPECTIVE

Conséquence de l’amélioration enregistrée sur le front de l’épidémie, le contexte sanitaire devrait avoir un impact limité sur la participation lors du scrutin : seuls 20% des Franciliens pourraient ne pas voter pour cette raison, soit 12 points de moins qu’il y a un mois. Pour autant, la mobilisation s’annonce faible et même sans doute encore inférieure à celle enregistrée au 1er tour de 2015 (46%). Outre le contexte sanitaire, cette faible mobilisation s’explique notamment par le fait qu’aucune liste ne donne vraiment envie de voter pour elle (18%) ainsi que par un manque d’intérêt pour cette élection dont les électeurs n’attendent pas grand-chose (15%).

 

VALERIE PECRESSE NETTEMENT EN TETE AU PREMIER TOUR

D’après notre sondage, Valérie Pécresse arriverait nettement en tête du premier tour avec 33% des intentions de vote, un résultat en légère progression par rapport à son score de 2015 (30,5%). La présidente sortante devancerait nettement ses concurrents. Jordan Bardella qui conduit la liste du Rassemblement national prendrait la deuxième place (19%), sur fond de préoccupation sécuritaire importante. Selon notre sondage, plus de la moitié des Franciliens se trouvent en effet régulièrement confrontés à de l’insécurité (59%).

Laurent de Saint-Martin arriverait en 3ème position, crédité de 15% des intentions de vote. A gauche, Julien Bayou, secrétaire national et tête de liste EELV, est crédité de 12% des suffrages, devançant ainsi légèrement Audrey Pulvar, tête de liste PS (10%) et Clémentine Autain (8%), qui mène la liste LFI-PC. Les autres listes en présence sont créditées de scores inférieurs à 2% des suffrages exprimés.

 

VALÉRIE PÉCRESSE LARGEMENT FAVORITE AU SECOND TOUR

Cinq listes seraient donc en mesure de se maintenir au 2nd tour, mais une fusion des listes de gauches et des écologistes (conduite par Julien Bayou s’il réalise effectivement le meilleur score de la gauche au premier tour), comme en 2015, semble probable, débouchant ainsi sur une quadrangulaire.

Dans cette hypothèse, la liste conduite par Valérie Pécresse remporterait l’élection avec 38% des suffrages, devant la liste d’union de la gauche et des écologistes (LFI, PC, PS, EELV et alliés) (25%), la liste du RN conduite par Jordan Bardella (20%) et la liste LREM de Laurent Saint-Martin (17%).