Les salariés se montrent plutôt pessimistes concernant leurs perspectives professionnelles en 2018

Près de 7 salariés sur 10 indiquent être pessimistes concernant leur rémunération, leurs perspectives d’évolution professionnelle et le marché du travail en France (69%).

A noter, les hommes se montrent plus optimistes que les femmes sur ces trois points. En revanche les salariés se montrent majoritairement optimistes concernant leur vie professionnelle (56%), à l’exception des salariés du public, qui ne sont que 41% à être optimistes et même seulement 22% sur les perspectives professionnelles (contre 32% chez les salariés du privé).

Enfin, les  cadres et professions intermédiaires abordent plus positivement :

  • les questions de perspectives professionnelles, avec 38% d’optimistes quand les employés et ouvriers ne sont qu’à 22% de cet avis
  • l’optimisme concernant le marché du travail en France, 39% contre 22%

 

Les salariés sont sceptiques concernant l’impact positif sur leur pouvoir d’achat des mesures fiscales prises par le gouvernement

Seulement 17% des salariés estiment que ces mesures vont améliorer leur pouvoir d’achat. Le scepticisme prédomine au sein de toutes les catégories de salariés.

 

La rupture conventionnelle collective – mesure introduite par les ordonnances réformant le code du travail – suscite l’intérêt d’une partie des salariés

22% des salariés indiquent qu’ils seraient volontaires pour participer à une rupture conventionnelle collective proposée par leur entreprise. A noter, les salariés provinciaux se montrent plus intéressés par la mesure (24%) que les salariés franciliens (15%), mais aussi les salariés d’entreprises de moins de 10 salariés.