Enquête barométrique BVA pour Santé publique France

Face à l’épidémie de COVID-19 et depuis les mesures gouvernementales de confinement du 16 mars 2020, Santé publique France a lancé avec BVA le dispositif d’enquêtes CoviPrev en population générale afin de suivre l’évolution des comportements de prévention et de l’état de santé de la population :

  • Comment les Français réagissent-ils ?
  • Comment cette crise sanitaire inédite modifie-t-elle les comportements, les connaissances, les croyances ?
  • Quel retentissement psychologique dans la population ?
  • Quel impact sur les consommations de tabac et d’alcool ?

 

Depuis le 23 mars, BVA a ainsi mis en place pour Santé publique France, une enquête barométrique par internet auprès d’un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, composé de 2000 personnes.

 

Cette étude permet notamment de mesurer l’évolution des consommations de tabac et d’alcool pendant la période de confinement.

  • Plus d’un quart des fumeurs (27%) déclarent avoir augmenté leur consommation de tabac depuis le début du confinement1. 55% indiquent que leur consommation est stable et 19% qu’elle a diminué.
  • En moyenne, les fumeurs quotidiens ont augmenté leur consommation de 5 cigarettes par jour.
  • Un quart des consommateurs d’alcool (24%) estime que leur consommation d’alcool a diminué pendant cette période. 11% déclarent à l’inverse qu’elle a augmenté et 65% qu’elle est stable par rapport à avant le confinement.
  • Parmi ceux qui ont augmenté leur consommation d’alcool, 51% considèrent avoir augmenté leur fréquence de consommation, 10% le nombre de verres bus les jours de consommation et 23% les deux paramètres.

1 Étude réalisée lors de la 2ème semaine de confinement (du 30 mars au 1er avril 2020)

Bérengère Gall
Directrice de clientèle